Assemblée Martinique News
Rechercher
Sujets
  Créer votre compte Accueil  ·  Sujets  ·  Téléchargements  ·  Votre compte  ·  Proposer un article  ·  Top 15  ·  Top Annuaire  
Menu
· Home
· Articles récents
· Exposition-Dossiers
· FAQ
· Suggestion
· Forum
· Liste des Membres
· Messages Privés
· Rechercher
· Archives
· Proposer un article
· Sondages
· Top 15
· Sujets d'actualité
· Annuaire de Sites Web Antillais
· Votre Compte

Qui est connecté ?
Il y a pour le moment 40 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

Rechercher


Sondage
Si vous aviez le choix, vous préféreriez vivre...

au Canada
en région parisienne
en Guyane Française
en province (France)
en Amérique du Sud (hors Guyane)
aux Antilles
en Afrique
à Londres
aux U.S.A
en Inde ou Asie
en Europe de l'Ouest (hors France)
Je suis bien là où je vis



Résultats
Sondages

Votes 2691

Divers: Un nouvel acteur des télécommunications : Cable & Wireless
Posté le 28 mars 2003 à 05:02:41 CET par Phil

Société - Economie Antillaises Cable & Wireless, opérateur de télécommunications très présent dans la Caraïbe déploie ses activités en Guadeloupe et en Martinique.

Avec un chiffres d'affaire annuel d'environ 8,6 milliards d'euros, Cable & Wireless (C&W) opère dans 73 pays dans le monde entier, 15 dans les Caraïbes, avec une participation minoritaire significative dans des services de télécommunications à Trinidad. Cable & Wireless West Indies s'étend des Bermudes dans l'Océan atlantique à Trinidad dans le sud, et les Îles Turks and Caicos.

La compagnie C&W a récemment obtenu l'autorisation de se déployer dans les pays des Caraïbes francophones : la Guadeloupe et la Martinique. (par arrêté du 10/12/2002, publié au journal officiel le 14/01/2003, autorisation du gouvernement français pour une période de 15 ans). Ce 27 Mars, dans une conférence de presse C&W a confirmé son implantation en Martinique et Guadeloupe et devient un concurrent sérieux pour les opérateurs actuels France Telecom et Outremer Telecom.

Paralèllement on apprend que le gouvernement des Bahamas espère privatiser 49% du capital de l'opérateur télécom bahaméen Bahamas Telecommunications Company (BTC) d'ici juin, pour faciliter le developpement de l'e-commerce (les Bahamas vivent du tourisme et de services financiers).

Or le 21 Mars, le ministre des Finances bahaméen a écarté sans explication C&W de la short list d'éventuels acquéreurs de BTC. L'opérateur C&W était pourtant vivement intéressé par l'opérateur bahaméen et a exprimé sa déception tout en restant intéressé. Cette liste a été arrêtée à Bahamatel Consortium (J.P. Morgan Partners, Citigroup Venture Capital, BahamaTel Private Equity Fund, Ltd. Mariner Telecom); Blue Telecommunications (Bahamas) Ltd.; Detecon International GMBH TransWorld Telecom Bahamas, Ltd. (source Nassau Guardian).

En Janvier, C & W West Indies avait licencié pour cause de restructurations 40 employés en Jamaïque et a annoncé le 17 Mars le licenciement de 17 employés supplémentaires d'ici la fin du mois.

 
Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Vous pouvez vous inscrire
En tant que membre enregistré, vous pourrez participer et accéder à toutes les rubriques privées du site

Liens connexes
· Plus à propos de Société - Economie Antillaises
· Nouvelles transmises par Phil


L'article le plus lu à propos de Société - Economie Antillaises:
Les exportations de banane antillaise en baisse


Article Rating
Score en moyenne: 5
Votes: 1


Votez pour cet article:

Mauvais
Moyen
Bon
Très Bon
Excellent



Options

Format imprimable  Format imprimable

Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


 

© 2002-2010 Assemblee Martinique.
Portail developpe en PHP (Nuke) sous licence GNU/GPL.