Assemblée Martinique News
Rechercher
Sujets
  Créer votre compte Accueil  ·  Sujets  ·  Téléchargements  ·  Votre compte  ·  Proposer un article  ·  Top 15  ·  Top Annuaire  
Menu
· Home
· Articles récents
· Exposition-Dossiers
· FAQ
· Suggestion
· Forum
· Liste des Membres
· Messages Privés
· Rechercher
· Archives
· Proposer un article
· Sondages
· Top 15
· Sujets d'actualité
· Annuaire de Sites Web Antillais
· Votre Compte

Qui est connecté ?
Il y a pour le moment 60 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

Rechercher


Sondage
Si vous aviez le choix, vous préféreriez vivre...

au Canada
en région parisienne
en Guyane Française
en province (France)
en Amérique du Sud (hors Guyane)
aux Antilles
en Afrique
à Londres
aux U.S.A
en Inde ou Asie
en Europe de l'Ouest (hors France)
Je suis bien là où je vis



Résultats
Sondages

Votes 2691

Revue de Presse: Marie-José Pérec : la fin de carrière d'une athlète
Posté le 30 avril 2004 à 10:01:23 CEST par Phil

Loisirs - Sport La meilleure athlète française de tous les temps Marie-José Pérec, 36 ans, ne pense plus à revenir au sommet de l'athlétisme mondial.

Source : Le Parisien "Pérec c'est vraiment fini"

Sa silhouette de liane a été aperçue il y a quelques semaines sur des pistes d'athlétisme en Guadeloupe. Au gré de son humeur, Marie-José Pérec déroule encore de temps à autre sa longue foulée, un jour à Sainte-Anne, le mois suivant à Basse-Terre, sous la fenêtre d'Eléonore, sa grand-mère. « C'est juste pour garder la forme, assure l'un de ses proches.
Marie-Jo ne pense plus à revenir. Elle a tourné la page. » Peu à son aise avec les médias, la triple championne olympique, qui aura 36 ans le 9 mai, laisse planer le mystère et repousse l'officialisation de sa retraite. La meilleure athlète française de tous les temps méritait une autre sortie, des adieux dignes de son rang. Elle préfère se terrer. Sa décision est pourtant prise. Dans le milieu clos de l'athlétisme antillais, où elle garde de nombreuses attaches, c'est un secret de Polichinelle. « Marie-Jo ? Elle peut enfin profiter de la vie et c'est bien mérité », témoigne le Martiniquais Max Morinière, membre du relais 4 x 100 m français recordman du monde en 1990 (37''79). « Marie-Jo aura été une immense championne, ajoute Antoine Chérubin, l'ancien patron de l'athlétisme guadeloupéen. C'est dommage, car depuis son départ, aucune coureuse de 400 m ne l'a remplacée, sauf peut être la Mexicaine Guevara (NDLR : championne du monde 2003). » Les rares personnes qui parviennent à l'approcher refusent le plus souvent de s'exprimer à visage découvert. Si elle est adulée sur ses terres, la « Gazelle » est aussi redoutée. « Marie-Jo déprime un peu, renchérit une source bien informée. Comme elle ne sait rien faire d'autre, elle peine à se faire à l'idée que la compétition, c'est terminé. »

Douleurs sciatiques
A l'automne 2002, les organisateurs des Mondiaux d'athlétisme de Paris, en mal de figure emblématique pour promouvoir l'événement, avaient convaincu Pérec de tenter un retour, trois ans après sa dernière course, six ans après sa dernière compétition officielle à 1997. Blessée au dos, la jeune femme s'était résignée à une semaine de l'échéance. Elle n'a pas souhaité prolonger l'expérience, malgré l'échéance des JO d'Athènes. Ayant eu vent de ses apparitions clairsemées dans les stades de Guadeloupe, un organisateur de meeting caribéen lui a dernièrement proposé un couloir. Elle a décliné l'invitation. Aux dernières nouvelles, elle souffrirait toujours de douleurs sciatiques. Ses consultations avec le professeur Saillant, qui a supervisé l'aspect médical de sa tentative de come-back, se sont brutalement interrompues. Selon plusieurs témoins, la jeune femme aurait également été touchée par un syndrome viral en début d'année et serait partie se faire soigner aux Etats-Unis. La recordwoman de France du 200 m (21''99 en 1993) et du 400 m (48''25 en 1996) partage désormais son temps entre Los Angeles, Paris et la Guadeloupe. Sur son île natale, elle a d'ailleurs investi une partie de sa fortune, essentiellement dans l'immobilier. Un placement sûr pour cette athlète hors normes, désormais confrontée à la dure réalité de la vie.

 
Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Vous pouvez vous inscrire
En tant que membre enregistré, vous pourrez participer et accéder à toutes les rubriques privées du site

Liens connexes
· Plus à propos de Loisirs - Sport
· Nouvelles transmises par Phil


L'article le plus lu à propos de Loisirs - Sport:
Thomas Voeckler maillot jaune du Tour de France


Article Rating
Score en moyenne: 4.33
Votes: 3


Votez pour cet article:

Mauvais
Moyen
Bon
Très Bon
Excellent



Options

Format imprimable  Format imprimable

Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


 

© 2002-2010 Assemblee Martinique.
Portail developpe en PHP (Nuke) sous licence GNU/GPL.