Assemblée Martinique News
Rechercher
Sujets
  Créer votre compte Accueil  ·  Sujets  ·  Téléchargements  ·  Votre compte  ·  Proposer un article  ·  Top 15  ·  Top Annuaire  
Menu
· Home
· Articles récents
· Exposition-Dossiers
· FAQ
· Suggestion
· Forum
· Liste des Membres
· Messages Privés
· Rechercher
· Archives
· Proposer un article
· Sondages
· Top 15
· Sujets d'actualité
· Annuaire de Sites Web Antillais
· Votre Compte

Qui est connecté ?
Il y a pour le moment 40 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

Rechercher


Sondage
Si vous aviez le choix, vous préféreriez vivre...

au Canada
en région parisienne
en Guyane Française
en province (France)
en Amérique du Sud (hors Guyane)
aux Antilles
en Afrique
à Londres
aux U.S.A
en Inde ou Asie
en Europe de l'Ouest (hors France)
Je suis bien là où je vis



Résultats
Sondages

Votes 2691

Editoriaux: MARTINIQUAIS : une théorie ?
Posté le 27 mars 2004 à 06:56:04 CET par Phil

Martinique Les martiniquais sont-ils encore "de ceux qui disent non à l'ombre" ? Ce n'est pas le sens du mot martiniquais qui importe, ni l'identité qu'il est censé représenter, mais sa portée, son influence, sa capacité à se projeter dans la lumière.


C'est plutôt de son apparition et de son efficacité sur Internet dont il est question dans cette page et pardon pour le subterfuge évoquant l'identité martiniquaise utilisé pour attirer le regard. Puis, un survol de l'expérience qui a été menée depuis Avril 2002 et de ses résultats parfois inattendus permettra enfin de dégager d'autres voies d'amélioration pour "faire gagner la Martinique" au moins en théorie sur le cyber-espace.

Martiniquaises, Martiniquais de tous les pays, unissez-vous !

Une des raisons principales de la création de ce moteur culturel martiniquais était d'approfondir le travail opéré depuis de nombreuses années par les webmasters antillais pour augmenter et positionner les informations typiquement antillaises sur le réseau des réseaux.
Mais le moteur martiniquais de l'Assemblée Martinique a davantage vocation de se focaliser sur l'occurence martiniquaise. Pourquoi cet entêtement dans un ordre de plus en plus français, européen ou mondial si ce n'est mondialiste ?
Parce que les gens jusque récemment encore lui préférent le terme de "local" pour désigner un produit, un manger, ou une attitude d'origine martiniquaise.
Souvent, des abus de langage vont jusqu'à désigner par ce terme confus des éléments qui n'ont rien de local au sens propre. Par exemple, un plat constitué de morue salée, riz et pois-rouges est considéré comme un manger "local" bien qu'aucune de ces denrées ne soient produites en Martinique, même en quantité infinitésimale.
Cet abus qui consiste à penser comme "local" ce qui en fait ne l'est pas, procède de la même confusion mentale entretenue jadis par les colonisateurs (viandes, poissons salés et conserves = nourriture de marins étrangers).
Alors pourquoi ne pas penser martiniquais pour se rapprocher d'une réalité ou d'un fait culturel propre, comme un plat cuisiné, et ensuite, pourquoi ne pas capitaliser des résultats dans cette approche ? C'est la proposition qui est faite par l'entremise de ce site.

D'où la focalisation sur le mot MARTINIQUAIS plutôt qu'antillais ou DOMien ou caribéen ou outre-mer, spécialisation sur le fait martiniquais qui a été une priorité dans les documents publiés (ceux parmi les moins fantaisistes ou qui se voulaient une référence, ceux qui disons, tentaient de faire preuve de "rigueur".
Les autres termes sus-mentionnés étant déjà largement propagés par d'autres moteurs, ils gardent une acception et un intérêt encore confus et dilués pour un webmaster et le contenu qu'il souhaite capitaliser, et ils restent bien moins précis que le terme de martiniquais.
L'occurence du "créole" dans le moteur n'a qu'un objectif culturel et secondaire, le créole étant la langue maternelle liée à l'identité martiniquaise.
Mais surtout tous ces termes épousent le même défaut que "local" puisqu'eux aussi ils peuvent désigner souvent pour les gens des notions en dehors de leur sens premier et logique. Illustration : outre-mer ne renvoit-il pas à ce qui est de l'autre côté de la mer ? Donc pour celui qui habite en Martinique, l'outre-mer ne serait-ce pas la France ou l'Europe ?
Le terme d'outre-Rhin n'aurait pas d'ambiguïté pour un Allemand alors pourquoi outre-mer en aurait-il pour nous, si ce n'est l'expression d'une aliénation mentale...

Expérience ou genération martiniquaise

Les expériences menées sur le moteur de recherche le plus usité et le plus indépendant de tout contrôle financier (Google, 56% de parts de marché) ont été concluantes certes pour des termes comme "musique antillaise", ou "west indian literature", "soirée touloulous", "spécialiste en toxicomanie" mais aussi et c'est là qu'intervient l'expérience proprement martiniquaise pour "watalibi", "matoutou de crabes", "tour des yoles" , "créole martiniquais" , "Cyrille Bissette", "Mino Cinelu"... où l'Assemblée Martinique se retrouve dans la liste des premiers résultats.
Des résultats inattendus ont été observés. A titre de divertissement, nous pouvons les commenter.
Recherchez sur Google "docteur martiniquais" ou "docteur en martinique". Le docteur Aliker viendrait naturellement à l'esprit... Or, la surprise vient finalement de Raphaël Confiant.
Cet exemple met en relief le deuxième critère retenu après l'occurence, qu'est la rigueur ou la pertinence. Et c'est une voie constante de l'amélioration dans la génération lexicale d'une page web, y compris de celle-ci, quels que soient son sens ou son fond.
Beaucoup reste à faire cependant : de nombreuses surprises nous guettent encore... Si vous recherchez en toute ingénuité à quoi pourrait ressembler la pipe traditionnelle en bambou de Man L'Oubliée, personnage-mentor du roman de Ti-Cham "Biblique des Derniers gestes", vous serez bien amusés de la notion de pipe martiniquaise que vous sortira le moteur de recherche : une blague grivoise. La pipe est à la Martinique ce que la brouette est à Zanzibar. ;-)

Aidez-nous par vos contributions de documents à faire triompher la Perception de la Nation Martiniquaise, cet algorithme aujourd'hui efficace, qui s'appuie donc sur l'occurence, la pertinence et la rigueur pour proposer nos mots-clés au web.
En définitive, il vous a été brièvement esquissé ici la théorie-hélice qui propulse l'Assemblée Martinique, patiente génératrice de pages web pour l'homme martiniquais, cet homme des îles oeuvrant lui aussi à son être et à son devenir numériques, à ce rythme nonchalant qui lui est si souvent prêté par ses congénères, ... pour "sortir de l'ombre".

Il faut savoir, bande de crabes, imaginer le monde, imaginer les lieux, inventer les histoires ! Moquez-vous des historiens coloniaux, pissez sur leurs documents, et libérez vos imaginations sur les objets, la terre, les yeux des femmes, les gestes des hommes, sachez vivre les lieux de cette manière totale qui est donnée par votre corps et l'esprit qui désire
(in Biblique des derniers gestes, P. Chamoiseau)

glouglou martiniquais


 
Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Vous pouvez vous inscrire
En tant que membre enregistré, vous pourrez participer et accéder à toutes les rubriques privées du site

Liens connexes
· Google Search Engine
· Plus à propos de Martinique
· Nouvelles transmises par Phil


L'article le plus lu à propos de Martinique:
Madinina l'île aux fleurs : Mythes et rêves


Article Rating
Score en moyenne: 4
Votes: 3


Votez pour cet article:

Mauvais
Moyen
Bon
Très Bon
Excellent



Options

Format imprimable  Format imprimable

Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


 

© 2002-2010 Assemblee Martinique.
Portail developpe en PHP (Nuke) sous licence GNU/GPL.