Guadeloupe le Memorial ACTe inauguré par F. Hollande

  • Imprimer
Guadeloupe le Memorial ACTe inauguré par F. Hollande

Le Memorial ACTe site dédié à la mémoire des esclaves et de la traite négrière dans les Amériques a été inauguré par M. François Hollande le 10 Mai en Guadeloupe, journée commémorative de l'abolition de l'esclavage en France.

Inauguration du Mémorial ACTe en Guadeloupe

Le Mémorial ACTe a été édifié au bord de l’eau, dans le sud de Pointe-à-Pitre, sur le site de l’ancienne usine sucrière Darboussier, où l’on pratiquait encore le travail forcé au XIXe siècle. Pensé comme un « phare » rayonnant sur la Guadeloupe et les Caraïbes, ce bâtiment long de 240 mètres est la première chose que l’on voit lorsque l’on pénètre en bateau dans la baie de Pointe-à-Pitre.
La délégation française comprenait le président de la république française François Hollande, la ministre de l'outremer Pau Langevin de mère martiniquaise et de père guadeloupéen, la ministre de l'écologie, de la culture, et de la Justice guyanaise Taubira. Accueilli par le président de région M. Victorin Lurel et du Dr Henri Bangou, maire de Pointe-à-Pïtre, le son du tambour et des conques de lambis François Hollande a coupé le ruban en sept. Parmi les Africains, le premier ministre du Ségénal , du Mali, du Bénin, ainsi que la délégation d'Haïti avaient fait le déplacement pour le plus grand monument en Amérique de ce type. 

L’édifice est composé de deux bâtiments formant un gigantesque serpent tapissé de granit noir, troué par une arche monumentale, surmonté d’un lacis en aluminium anodisé. Ses façades sont recouvertes d’éclats de quartz noirs, dont la constellation représente les millions d’âmes victimes de la traite négrière et de l’esclavage.

Memorial ACTe conque de lambis (Martinique)

 

Sarkozy pa fouté an patat ba nèg guawdloup 

Plus sur le voyage de François Hollande aux Antilles