Charlie Hebdo fusillade-attentat à Paris

  • Imprimer
Charlie Hebdo fusillade à Paris

Au moins onze personnes sont mortes dont deux policiers dans une fusillade qui a éclaté mercredi dans le hall et devant le siège de l'hebdomadaire français "Charlie Hebdo" à Paris dans le XXIème arrondissement. Il y a également "six blessés graves", a indiqué la mairie. Une trentaine de coups de feu ont été entendus, ont rapporté des témoins.

Matignon a annoncé que le plan Vigipirate était relevé au niveau "alerte attentats", le niveau le plus élevé, dans toute l'Ile de France". Et L'Elysée a annoncé que le président Hollande se rendait sur place qualifiant l'attaque du commando d' "acte terroriste".

Fusillade au siège de Charlie Hebdo

"Vers 11h30, deux hommes armés d'une Kalachnikov et d'un lance-roquette, ont fait irruption au siège de "Charlie Hebdo" dans le XIe arrondissement de Paris. Un échange de coups de feu a eu lieu avec les forces de l'ordre", a expliqué une source à l'AFP. 

Quelques minutes plus tard, le Parquet de Paris a annoncé la mort de dix personnes.

En quittant les lieux, les deux agresseurs ont blessé par balle un policier. Ils ont ensuite braqué un automobiliste porte de Pantin et percuté un piéton.

Le siège de l'hebdomadaire satirique, alors dans le XXe arrondissement, avait été incendié en novembre 2011 après l'annonce de la sortie d'un numéro baptisé "Charia Hebdo", avec "Mahomet rédacteur en chef". Le sinistre n'avait pas fait de blessé. Le site Internet du journal avait par ailleurs été piraté.

Charlie Hebdo attentat