Menu Content/Inhalt
Accueil
Membres: 527
Publications: 1503
Liens: 12
Séisme en Italie une violente secousse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
06-04-2009

Le centre de l'Italie a connu un violent séisme qui a frappé lundi matin à 1h32 GMT la région des Abruzzes, faisant au moins six victimes selon un premier bilan de l'AP.

Quatre enfants ont été tués dans la ville de L'Aquila suite à l'effondremet de plusieurs bâtiments. Le séisme a été ressenti dans le centre de l'Italie dont Rome.

Le dôme d'une église à L'Aquila, épicentre du tremblement de terre, s'est effondré et la cathédrale a subi d'importants dégâts. Deux adultes seraient morts à Fossa, proche bourgade.

L'institut américain a attribué au séisme en Italie une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter. Plusieurs personnes sont portées disparues.

---- 

Au moins 50 personnes sont mortes dans le tremblement de terre qui a secoué en pleine nuit la région montagneuse des Abruzzes, dans le centre de l'Italie. De nombreux habitants restaient coincés sous les décombres lundi tandis que des milliers d'autres étaient sans logis après l'effondrement de leur maison.

Le séisme s'est produit lundi à 3h32 du matin (1h32 GMT), alors que presque tout le monde dormait. Son épicentre a été localisé près de la ville médiévale de L'Aquila, à une centaine de kilomètres au nord-est de Rome. La secousse a été ressentie jusque dans la capitale, tout comme dans une grande partie du centre de l'Italie. Sa magnitude était de 5,8 selon l'Institut national de géophysique italien, de 6,3 selon l'Institut de surveillance géologique des Etats-Unis.

Cinquante personnes sont mortes, a annoncé le ministre italien de l'Intérieur Roberto Moroni à son arrivée à L'Aquila, ville située au coeur d'une vallée encastrée dans le massif des Appenins. Le président du Conseil Silvio Berlusconi a déclaré l'état d'urgence et débloqué des fonds pour faire face aux conséquences de la catastrophe. Il a annulé une visite en Russie pour se rendre lui aussi sur place.

Dans un message adressé à son "ami" Silvio Berlusconi, le président français Nicolas Sarkozy exprime à celui-ci sa "profonde sympathie dans cette épreuve" et l'assure de "la solidarité de la France aux côtés de tous ceux qui sont dans le deuil, la peine ou le désarroi".

Environ 100.000 habitants ont quitté leur domicile, a rapporté le maire de L'Aquila Massimo Cialente, en indiquant que de nombreux édifices du centre historique avaient été endommagés. Le dôme d'une église s'est effondré et la cathédrale de la ville a été abîmée, selon l'agence ANSA.

Le bilan humain risquait encore de s'alourdir.

Tandis que les sirènes d'ambulances hurlaient à travers la ville, des sauveteurs, aidés par des chiens, tentaient de retrouver des rescapés coincés sous les décombres. Un foyer étudiant fait partie des bâtiments qui se sont effondrés; une demi-douzaine de jeunes pourraient être bloqués dans les ruines.

Dans les rues dévastées, des sauveteurs et des habitants déblayaient les gravats, parfois à la main. Par moments, des secouristes demandaient le silence afin de pouvoir entendre d'éventuels signes de vie.

L'Aquila est la ville la plus touchée mais Castelnuovo semble aussi avoir été durement frappée, avec cinq morts.

"C'est la pire tragédie depuis le début du millénaire", a déclaré Guido Bertolaso, le chef de la Protection civile.

L'hôpital principal de L'Aquila a été partiellement évacué à cause des risques d'effondrement. Seuls deux blocs opératoires étaient fonctionnels, d'après Roberto Marzetti, le directeur régional de la santé. Un hôpital de campagne était érigé pour faire face à l'afflux de blessés.

Entre 10.000 et 15.000 bâtiments ont été abîmés par la secousse, a précisé Agostino Miozzo, de la Sécurité civile. Des stades et des terrains de sport étaient réquisitionnés pour accueillir les habitants dont la maison a été endommagée. "Nous allons devoir aider plusieurs milliers de personnes au cours des prochaines semaines, des prochains mois", a-t-il déclaré sur Sky Italia. "Notre but est de fournir un abri à toutes d'ici ce soir".

Capitale régionale des Abruzzes, L'Aquila compte environ 70.000 habitants.

Le dernier puissant séisme à avoir frappé le centre de l'Italie avait une magnitude de 5,4. Il avait secoué la région de Molise (centre-sud) le 31 octobre 2002, faisant 28 morts, dont 27 enfants, qui avaient été tués dans l'effondrement de leur école.

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous