23-10-2020
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 528
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 
 
 

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Rentrée politique du Parti Communiste Martiniquais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
30-10-2006

Le parti communiste martiniquais (PCM) tenait réunion avec ses militants et sympathisants au Robert tandis que le Parti Progressiste Martiniquais (PPM) achevait son congrès à Trenelle ce dimanche.

Le PCM fidèle au poste 

Courtisé par le RDM de Claude Lise (dissident progressiste), par Bâtir le Pays Martinique de Pierre Samot (dissident communiste maire du Lamentin)  et par le CNCP (Conseil National des Comités Populaires), le parti communiste martiniquais de Georges Erichot faisait sa rentrée politique autour de sa devise de rassemblement et d'unité de la gauche et de lutte contre le libéralisme et les effets de la mondialisation.
Le PPM n'ayant pas répondu à l'invitation pour cause de congrès, d'autres partis politiques avaient fait le déplacement : Pierre Suédile qui se trouvait à cette conférence du parti communiste pour le compte du RDM, et Marie Hélène Léotin pour le CNCP.


CNCP
CNCP allié du MIM

Fin du congrès du PPM


En parallèle, le parti d'Aimé Césaire achevait la consolidation de ses nouveaux statuts, notamment celui du MJP (mouvement des jeunes progressistes) dans l'optique des prochaines élections. La présence symbolique de Rodolphe Désiré, maire du Marin a été remarquée. L'ancien sénateur qui s'était mis en retrait du PPM lors de la consultation de Décembre 2003, a ainsi apporté son soutien à la réelection de Serge Letchimy, maire de Fort-de-France, comme président du Parti progressiste martiniquais. Le nouveau secrétaire de Bâtir le Pays Martinique, M. David Zobda, assistait également à cette réunion PPM malgré la rivalité qui oppose les deux partis sur la circonscription du centre remportée par Bâtir le Pays Martinique.
Le même appel à l'unité de la gauche martiniquaise autonomiste a été scandé. Toutefois les discussions entre ces divers partis de gauche n'ont pas encore débouché sur des programmes électoraux communs ni sur des projets concrets pour les échéances de 2007.


 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2020 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM