Menu Content/Inhalt
Accueil
Membres: 531
Publications: 1503
Liens: 12
Les aventures de Madonna au Malawi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
03-04-2009

La justice du Malawi n'a pas accordé à Madonna l'adoption d'une petite fille qu'elle souhaitait au motif qu'elle n'a pas séjourné dans le pays assez longtemps. Chronologie des aventures de Madonna au Malawi.

Madonna au Malawi

Arrivée de Madonna au Malawi

Madonna est arrivée dimanche au Malawi, où elle doit entreprendre des démarches afin d'adopter un deuxième enfant originaire de ce pays, selon des contrôleurs aériens travaillant à l'aéroport de Lilongwe, qui ont requis l'anonymat.

Une association britannique de protection des enfants a demandé à la star américaine de renoncer à cette nouvelle adoption.

La luxueuse résidence où Madonna a déjà séjourné a été entièrement réservée et les visiteurs refoulés. Un responsable social et une personne impliquée dans le processus d'adoption ont affirmé vendredi que l'artiste récemment divorcée voulait adopter une fillette âgée de 4 ans.

Il s'agirait d'une orpheline dont la mère, jeune fille de 18 ans non mariée, serait morte quelques mois après l'accouchement, tandis que le père biologique serait encore vivant. La famille de l'enfant serait d'accord pour l'adoption, après avoir refusé. Madonna et l'oncle de la fillette devraient signer les papiers au tribunal lundi, toujours d'après ces sources.

Mais pour Save the Children UK, la chanteuse se trompe de combat. Le porte-parole de l'association, Dominic Nutt, estime en effet que nombre d'adoptions internationales sont inutiles, voire qu'elles alimentent une criminelle "industrie de l'adoption". Sauf circonstances exceptionnelles, explique-t-il, les enfants devraient rester dans leur famille ou au moins leur communauté.

La porte-parole de Madonna à New York, Liz Rosenberg, a déclaré à l'Associated Press que sa cliente ne répondrait pas à ces propos.

La star a déjà affronté une première controverse en 2008 en adoptant au Malawi le petit David Banda, aujourd'hui âgé de 3 ans. Les associations de défense de l'enfance avaient alors accusé la célèbre quinquagénaire d'avoir usé de son influence et de sa fortune pour contourner la loi du Malawi prévoyant une période d'examen de 18 à 24 mois avant l'adoption.

Interrogé par AP Television News samedi, un juriste de la Commission législative du Malawi, Austin Msowoya, a estimé qu'il était peut-être dans le meilleur intérêt de l'enfant de bénéficier d'"une éducation avec Madonna" plutôt que de rester à l'orphelinat.

Si l'adoption est réalisée, Madonna se retrouvera mère célibataire de quatre enfants puisqu'elle a déjà un fils de 8 ans, issu de son mariage avec le réalisateur britannique Guy Ritchie, et une fille de 12 ans, Lourdes, issue d'une précédente union.

Madonna s'est beaucoup impliquée au Malawi depuis qu'elle y a participé à une opération humanitaire et tourné un documentaire sur les ravages de la pauvreté et du SIDA en 2006. Elle participe notamment à des projets éducatifs comme la construction d'une école de filles. La star se trouve au centre d'un documentaire de Nathan Rissman actuellement diffusé au cinéma, "I Am Because We Are", sur les orphelins du SIDA. AP

Madonna confirme sa volonté d'adopter une petite fille au Malawi

Madonna a confirmé sa volonté d'adopter une petite fille originaire du Malawi, et a précisé mardi, par le biais d'une porte-parole, qu'elle suivait la procédure normale alors que certains estiment que la chanteuse use de sa célébrité pour accélérer le processus.

La star âgée de 50 ans a également confirmé qu'elle avait emmené David, son fils adoptif de trois ans né au Malawi, dans le pays africain afin de rendre visite à son père biologique Yohane Banda pour la première fois depuis le départ de l'enfant en 2006.

"Madonna s'engage à maintenir une relation suivie avec les racines malawites de David", a fait savoir mardi Liz Rosenberg, la porte-parole de l'artiste.

Madonna est arrivée dans le pays d'Afrique australe cette semaine en compagnie de David, de son fils Rocco âgé de 8 ans et de sa fille Lourdes âgée de 12 ans. Elle s'est notamment rendue dans un centre de soins construit par son association caritative mais est également venue au Malawi pour tenter de ramener une autre enfant originaire du pays.

La chanteuse a confirmé dans son communiqué qu'elle tentait d'adopter une petite fille, âgée d'environ quatre ans, qui s'appelle Chifundo "Mercy" James.

La mère de l'enfant âgée de 18 ans est décédée peu après son accouchement hors mariage, selon l'oncle de la fillette John Ngalande. Le père de la petite fille serait vivant mais aurait peu de contacts avec elle.

Mwakusungula, une coalition de plusieurs organisations non gouvernementales, a critiqué la démarche entreprise par Madonna, estimant que l'adoption devait avoir lieu en dernier recours et que les enfants devaient grandir au sein de leur propre famille.

Madonna a divorcé l'an dernier du réalisateur Guy Ritchie.

Refus d'adoption pour Madonna

Madonna, qui tente d'adopter un deuxième enfant au Malawi, vient d'essuyer un refus de la justice du pays. Un juge a rejeté sa demande d'adoption d'une petite fille, au motif que la star n'avait pas passé au moins un an et demi sur place comme l'exige la loi.

La décision a été confirmée vendredi par un magistrat et par un avocat présent lors de l'énoncé du jugement, qui ont tous deux requis l'anonymat.

Alan Chinula, l'avocat de la star -qui n'était pas présente au tribunal vendredi-, a annoncé qu'il avait rempli les documents nécessaires pour faire appel devant la cour suprême du Malawi, mais aucune date n'a encore été fixée.

Madonna, 50 ans, a déposé une demande d'adoption de la petite Chifundo "Mercy" James, âgée de trois ans. Le refus de la justice du Malawi serait motivé par le fait que la popstar n'a pas vécu dans ce pays du sud de l'Afrique pendant 18 à 24 mois, comme la loi l'exige pour les candidats à l'adoption.

Cette exigence avait pourtant été levée en 2006 pour la première demande d'adoption de Madonna. La chanteuse avait été autorisée à emmener le petit David vivre avec elle à Londres avant la fin de la procédure, qui s'est achevée en 2008.

On ignore pourquoi le juge Esme Chombo avait pris une décision différente du premier magistrat. Mais quand Madonna avait adopté le petit David, aujourd'hui âgé de trois ans, elle était mariée au réalisateur britannique Guy Ritchie. Leur divorce a été prononcé au début de l'année et la star présente cette fois une demande en mère célibataire.

Dans les documents de la justice rendus publics vendredi, Madonna argue que la grand-mère de la petite Chifundo ne peut pas s'occuper d'elle. "Je souhaite et suis en mesure de subvenir aux besoins de Chifundo James et d'en faire un membre permanent et établi de ma famille", promet la star. "Priver Chifundo James de la possibilité d'être adoptée par moi risque de l'exposer à des difficultés et un traumatisme émotionnel autrement inévitables."

D'après la demande, la mère de la petite fille est décédée à l'âge de 14 ans, quelques jours après la naissance de l'enfant le 22 janvier 2006. Le père, qui serait vivant, n'est pas mentionné dans le document. Le frère de la mère est cité comme ayant autorisé l'adoption.

La ministre du Malawi chargée de la protection des femmes et l'enfance a apporté son soutien à la demande d'adoption déposée par la star. "Nous avons près de deux millions d'orphelins au Malawi qui ont besoin d'aide", a expliqué Anna Kachikho à l'Associated Press. "On ne peut s'occuper de chacun d'eux en tant que pays. Si des gens comme Madonna veulent adopter ne serait-ce qu'un orphelin, c'est une bouche de moins à nourrir."

D'après les Nations unies, quelque 18 millions d'enfants africains auront perdu l'un de leur parent à cause du sida d'ici 2010. Les orphelins africains sont généralement pris en charge par des membres de la famille élargie, mais les épidémies meurtrières comme le sida et d'autres maladies ont durement éprouvé le réseau familial.

Pour autant, Mwakusungula, la Commission consultative des droits de l'Homme, une coalition de plusieurs organisations non gouvernementales, a critiqué la démarche entreprise par Madonna, estimant que l'adoption devait avoir lieu en dernier recours et que les enfants devaient grandir au sein de leur propre famille.

Madonna s'est rendu pour la première fois au Malawi en 2006 pour tourner un documentaire sur la pauvreté et l'épidémie de sida dans le pays. Elle y est retournée dimanche avec ses trois enfants, Lourdes, 12 ans, Rocco, huit ans, et David. Ils ont visité un orphelinat où le petit garçon vivait et David a aussi rencontré son père biologique, pour la première fois depuis qu'il a quitté le Malawi.

Madonna et sa fille Lourdes ont aussi visité un village et étudié des plans pour y construire une nouvelle école. La chanteuse a engagé plusieurs projets caritatifs dans le pays. (source : AP)

 

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous