27-09-2020
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 528
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 
 
 

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Caravane des dix mots de l'île Maurice Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
21-03-2008

A la découverte du programme de la caravane des dix mots de l'île Maurice, manifestation culturelle de la francophonie, transmis par le poète mauricien Khal Torabully.

Le principe : choisir dix mots. Et donner libre cours à la création, autour de ces consonances francophones. Faire voyager les mots à la rencontre des cultures. Du côte de Plaine-Verte, des jeunes répètent. Sous le regard de Khal Torabully. C'est leur manière de se préparer à fêter la journée de la francophonie, le 20 mars. « Nous voulons sortir la francophonie des salons et des beaux discours. En faire un lien social. Attention, nous ne réprimons aucune langue, nous les incluons», explique le poète. Chez nous la finalité de ce travail sera présentée le 22 mars au centre Charles Baudelaire. Ce projet a été créé par le théâtre des Asphodèles, dans la région de Lyon en France. La ville où est établi le poète mauricien. Pour avoir participé à des comités de pilotage, il s'est laissé prendre au rythme des dix mots.
L'idée de la caravane des mots s'est répandue. En Afrique, Madagascar, avec la compagnie Miangaly, le Mali, le Maroc sont déjà en réseau. Sans compter la Chine, le Vietnam et Hongkong pour la région Asie.

La caravane des dix mots se décline en l'organisation d'ateliers artistiques pluridisciplinaires, pour «stimuler la créativité individuelle et collective» autour des dix mots. Il demande aussi la réalisation d'un film de 26 minutes retraçant l'aventure. Il est aussi demandé à chaque caravane de dix mots de présenter un cours métrage de six minutes réalisé autour des dix mots.

A terme, il donne la chance à des membres de chaque caravane de se retrouver lors d'un forum international des caravanes francophones.
 
FRANCOPHONIE

*Dix mots au cœur d'un voyage*

Apprivoiser, jubilatoire, palabre, boussole, passerelle, toi, rhizome, tact, visage, s'attabler. Autour de ces dix mots, une performance artistique qu'on pourra voir le 22 mars. Quoi, quand, comment, où ? Le poète Khal Torabully a initié depuis quelques semaines déjà une Caravane de la francophonie. Cette
caravane est en fait un projet d'action culturelle autour de la langue française mené en région Rhône-Alpes depuis 2003 et qui s'est internationalisé pour donner naissance à d'autres Caravanes dans le monde. Maurice s'est donc ajouté à la liste.

Il s'agit de marier le talent et la maîtrise de la langue française. Concrètement, Khal Torabully, avec l'aide d'un animateur, Mamade Meersahed, président du groupe Korain et d'autres personnes, a organisé des ateliers artistiques pluridisciplinaires, pour stimuler la créativité individuelle et collective. Ainsi, des artistes de différents quartiers, âges et milieux se sont exprimés autour des dix mots mentionnés plus haut. Nous aurons l'occasion, ce samedi au Centre Charles Baudelaire, à Rose-Hill, de goûter au théâtre, à la peinture, au slam, et à la musique… L'idée derrière est de rendre la francophonie plus conviviale, de montrer qu'elle n'est pas réservée à une élite et ne se cantonne pas à un niveau politique et économique. « Il s'agit de créer du lien social autour de la francophonie », explique Khal Torabully. (L'Express 16 mars)


*Saveurs et voyages des mots de la francophonie*

Savez-vous ce que signifie "majdoub" au Maroc, "mama-Benz" au Togo, "mangue rayée" au Burkina Faso, "se péter la fiole" au Québec, le "mal-bien" en pays vaudois, ou encore un "griot" en Louisiane ? Tous ces mots appartiennent pourtant à la langue française. C'est la raison pour laquelle Khal Torabully les a rassemblés dans son *Dictionnaire francophone de poche* qui en liste environ mille-quatre-cents, de ceux qui naissent du vécu, de la rue et de l'intimité des peuples.

Où vont les mots refusés par les dictionnaires ou le conseil des terminologues de l'Académie Française ? C'est en ce posant cette question que Khal Torabully en est venu à l'idée de créer un dictionnaire francophone de poche. Son sous-titre *Le pouvoir des mots sur le mouvoir des peaux*, un vers d'un des grands magiciens du verbe, Jacques Prévert, en situe tout de suite le plaidoyer, celui d'une langue sans frontière qui prend plaisir à jouer avec les mots.

Il présente cet ouvrage comme un dictionnaire *" révolutionnaire et égalitaire "*, où tous les mots sont présentés de la même manière quelle que soit leur provenance. *" L'espace littéraire doit être un espace de liberté ! "* s'exclame pour nous l'écrivain qui pense que la poésie doit donner une
étrangeté de la langue en s'étoffant de mots rares ou nouveaux. *" Or, certaines institutions ont imposé des grilles de lecture qui figent les idées et les mots. Ce dictionnaire est bien plus qu'un répertoire de mots, c'est un dictionnaire de la diversité des peuples et des cultures. Une langue, c'est une vision du monde et chacun de ces peuples vit la langue française dans son propre rythme, avec son humour, dans un contexte et un climat particulier. C'est le cœur palpitant de la langue. "*

Ce dictionnaire répertorie des mots et expressions usités à l'oral et à l'écrit dans vingt-cinq pays ou régions pour les territoires français.* " Il faut que les diversités puissent dialoguer entre elles,* reprend Khal Torabully.* La diversité c'est toujours une négociation, c'est quelque chose qui bouge et évolue. Ses composantes ne sont pas figées dans une seule vision ou repliées sur elles-mêmes. "*

Les langues communiquent entre elles et s'enrichissent en s'appropriant des mots étrangers, en intégrant des mots inventés. Ce dictionnaire, tellement petit qu'on peut le mettre dans une poche, fera circuler les mots dans l'espace francophone, permettant de générer des rencontres, d'établir des
parallèles, trouver les points communs et distinctions. On y retrouve entre autres les termes "accorité" ou "touni-minuit".

Très plaisant à lire pour la saveur et bien souvent l'humour de son vocable, il a été néanmoins réalisé avec le sérieux du lexicologue. La principale règle étant que chacun de ces mots est passé dans la langue écrite, qu'il s'agisse de la presse ou des livres. Khal Torabully s'est efforcé aussi de respecter un équilibre entre les différents domaines couverts tels que les activités humaines, le règne animal et végétal, le juridique, les traditions, etc. Il a aussi vérifié et contre-vérifié le sens des mots qui sont venus à lui.

Au Maroc un "hittiste" est un jeune chômeur qui s'appuie sur les murs, un faiseur de queue une personne qui fait la queue pour un autre en échange d'un peu d'argent. On découvre le pessimisme institutionnalisé à la française, une catégorie d'expert bien particulier, les "déclinologues" ; ou encore au Burundi le "ventriote", homme politique qui fait passer ses intérêts avant ceux de la Nation. La "gattastrophe" est née des accords du GATT au Maroc. Une "lopema" est la contraction de longue et pénible maladie au Congo-Brazzaville. On découvre encore des parentés, comme celle de "gramoune", "grand-moune", "granmoun", "grandimoune" qui signifient la même chose à La Réunion, en Haïti et à Maurice.

Nombre de ces mots pourraient sans problème circuler, comme l'expression louisianaise "gros parleur, petit faiseur", ou encore le "clavardage" québecois…

Un "hélicoptère" au Congo-Brazzaville est un homme volage. Le "mange mil" est un policier au Cameroun, et le "maquis" un restaurant traditionnel en Côte d'Ivoire. A la fin, des pages bleues permettent de lire quelques sublimes extraits de la littérature francophone, où ces mots parfumés prennent vie dans leur contexte. Ce premier volume est le début d'une aventure qui ne demande qu'à s'enrichir. Des pages blanches à la fin permettent au lecteur d'ajouter ses propres découvertes. Surtout, Khal Torabully projette de créer un site internet, qu'il souhaite vivement domicilier à Maurice, et qui deviendrait le lieu de rencontre des amoureux du mot qui fait mouche.

La Caravane des dix mots

La Caravane des dix mots *est un projet d'action culturelle autour de la langue française mené en région Rhône-Alpes depuis 2003 à l'initiative du Théâtre des Asphodèles. Depuis 2006, le projet s'est internationalisé pour donner naissance à d'autres Caravanes dans le monde. Leur rencontre donne
lieu au* Forum international des Caravanes francophones.
Lien web :  http://www.caravanedesdixmots.com/actualites__1/semaine_langue_francaise

La Caravane régionale Rhône-Alpes

Projet ancré sur le territoire de Rhône-Alpes depuis 2002, la *Caravane des dix mots* Rhône-Alpes intervient auprès de publics très divers. Une cinquantaine d'artistes participent au projet, dans des disciplines variées.

La Caravane des dix mots
Théâtre Périscope, Musée de la civilisation, Musée des beaux-arts du Québec
- Québec

2ème Forum international des caravanes francophones

10 mots redécouverts à travers des ateliers pluridisciplinaires proposés à tout public et animés par une équipe d'artistes, en présence de 25 Caravanes des dix mots des quatre coins du monde. Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la Ville de Lyon, de la Région
Rhône-Alpes et de l'Office franco-québécois pour la jeunesse.
La Caravane des dix mots est un projet d'action culturelle autour de la langue française mené depuis 2003 à l'initiative du Théâtre des Asphodèles de Lyon. Outil d'échanges et d'expression fondé sur une approche artistique et ludique de la langue française, elle rassemble une équipe locale d'artistes professionnels pluridisciplinaires, qui part à la rencontre des publics en utilisant « dix mots », sélectionnés chaque année par le ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de la Semaine de la langue française. Des ateliers pluridisciplinaires sont proposés à tout public pour mieux jouer avec ces mots. Témoin de l'interprétation et de l'appropriation des mots, un film de 26 minutes est réalisé sur DVD.

Les 10 mots ont été choisis sur le thème de la rencontre par la France, le Québec et l'Organisation internationale de la Francophonie : apprivoiser, boussole, jubilatoire, palabre, passerelle, rhizome, s'attabler, tact, toi, visage.

C'est dans cet esprit que le 2ème Forum international des Caravanes francophones se tiendra à Québec en 2008, à la suite d'un premier volet européen à Lyon (France).

Cet événement réunira des francophones (artistes, acteurs culturels, réalisateurs, personnalités…) de pays divers. Les Caravaniers européens rejoindront ceux venus d'Algérie, du Bénin, de Madagascar, du Mali, du Maroc, de la RD du Congo, de Colombie, de Chine et du Viêt-Nam.


LA CARAVANE DES DIX MOTS - MAURICE


*PROGRAMME DE LA CARAVANE A MAURICE*

*Conférence de presse à la British American Investment à Port-Louis,*

*en présence de M. Sylvio TANG, ministre de la Jeunesse et des Sports (Sous
réserve)*

*M. Jean Viala, Directeur du Centre Baudelaire,*

*Mme Catherine Sebilo, Présidente d'Honneur de l'Association Korail*

*M. Mamade Meersaheb, Président de l'Association Korail,*

*M. Khal Torabully, initiateur, concepteur et coordinateur de la Caravane de
Maurice.*

**

*FESTIVITES CARAVANIERES *

Le 22 mars à 13h30 - Défilé du Plaza au Centre Culturel Français Charles
Baudelaire, Rose-Hill.

14 heures :

3 saynètes sur LE POUVOIR DES MOTS SUR LE MOUVOIR DES PEAUX,

plaisant dictionnaire de poche de Khal Torabully ;

Danse par des jeunes de la Cité Florida : Séga jubilatoire ;

Danse sur VISAGES par le Centre Ming Tek

Danse sur Passerelles par Zubin RAMGOOLAM,

Acrobatie par des jeunes de la Plaine Verte ;

Badminton et passerelle par des Jeunes de la Plaine Verte ;

Lectures de poèmes,

Présentation du site de la Caravane des 10 mots francophones de Maurice Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
* suivis de* SLAM par Hart de Keating
  et d'un concert de musique philarmonique,
  organisés par le Centre Baudelaire dans le cadre de la Semaine de la francophonie

Caravane de la francophonie
      Liens Pertinents

*Afrique de l'Est* : http://fr.allafrica.com/eastafrica/
*Ile Maurice* : http://fr.allafrica.com/mauritius/

Source : Khal Torabully

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2020 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM