24-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Zouk Patrick Saint-Eloi s'excuse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
18-09-2010

Le chanteur de zouk du groupe Kassav Patrick Saint-Eloi est décédé à 52 ans.

Patrick Saint-Eloi
Décès de Patrick Saint-Eloi

C'est une page de la musique antillaise qui se tourne avec la mort de Patrick Saint-Eloi survenue après une longue maladie. Auteur compositeur et interprètes de mélodies inoubliables en créole, Il avait fêté ses 25 ans de carrière au Moule (Guadeloupe) dernier grand hommage sur scène rendu par les Guadeloupéens à ce géant, parmi les membres fondateurs du groupe de zouk Kassav'. Jacob Desvarieux de Kassav : "Nous avons perdu un frère aujourd'hui".

AFP. Le chanteur guadeloupéen Patrick Saint-Eloi, 52 ans, est mort samedi à Pointe-à-Pitre des suites d'un cancer, a-t-on appris aupès de sa famille.

Mort du chanteur guadeloupéen Patrick Saint-Eloi, ancien du groupe Kassav

Patrick saint-Eloi, PSE comme le surnommaient musiciens et fans, avait appartenu au groupe de zouk Kassav avant de se lancer en 2002 dans une carrière solo de crooner créole.

Parti de sa Guadeloupe natale pour Paris alors qu'il avait 17 ans, il y avait pris des cours de chant et s'employait dans les clubs jusqu'à sa rencontre avec Georges Décimus et la fondation du groupe Venus One, dont Saint-Eloi deviendra le leader. Il avait fait ses débuts en 1982 dans le groupe Kassav, d'abord comme choriste avant d'en devenir un des principaux chanteurs.

Avec sa voix et ses allures de crooner, le "créole lover" avait connu son premier succès en interprétant "West-Indies". Patrick Saint-Eloi, qui appréciait la chanson française selon Patrice Gonfier, un journaliste guadeloupéen longtemps spécialisé dans les musiques créoles, s'est toujours attaché à ne chanter qu'en créole.

Les deux chaînes antillaises de France-Télévision, Télé-Guadeloupe et Télé-Martinique, ont interrompu leurs programmes à l'annonce de la mort samedi de Patrick Saint-Eloi en lui consacrant une émission en duplex et en direct de plus d'une heure alternant témoignages, reportages sur les réactions locales et rediffusion des enregistrements de ses principaux succès. En Guadeloupe, plusieurs radios locales ne diffusent, depuis samedi à la mi-journée, que des chansons de Patrick Saint-Eloi.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM