21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Violence : Lycéen tué en Martinique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
24-09-2010

Violence en Martinique, un lycéen tué à l'arme blanche en Martinique (Schoelcher) et des mineurs déférés au parquet, un triste fait divers qui restera dans les annales...

FORT-DE-FRANCE — Les cinq jeunes, dont des mineurs, placés en garde à vue mercredi à Schoelcher (Martinique) dans l'enquête sur le meurtre la veille d'un lycéen aux abords de son établissement ont été déférés jeudi après midi devant le parquet, a-t-on appris au palais de justice de Fort-de-France.

Face aux éléments de l'enquête, le procureur de la république Claude Bellanger a décidé de "requérir une information judiciaire des chefs d'assassinat et de coups et blessures" contre les cinq jeunes en cause.. Ils devaient être présentés jeudi dans la soirée devant un juge d'instruction.

Lors d'un point de presse, le procureur Bellanger a apporté quelques précisions sur les circonstances dans lesquelles Teddy L., 16 ans, avait été mortellement blessé à l'arme blanche mardi devant son lycée, soulignant notamment le caractère prémédité des faits en cause.

"A la suite d'une première altercation qui a opposé deux groupes de jeunes à Schoelcher le 14 septembre, a-t-il dit, mardi, huit jours plus tard, un groupe de jeunes s'est posté devant le LP de la Batelière et a attendu les lycéens pour leur régler leur compte".

"Au cours de la bagarre, l'un des individus, armé d'un couteau avec une lame d'au moins dix centimètres, a porté pas moins de 6 coups de couteaux dont l'un s'est révélé mortel sur l'une des victimes qui a eu l'artère iliaque sectionnée" a-t-il ajouté.

Une marche silencieuse regroupant enseignants, élèves et parents a eu lieu jeudi matin autour du lycée la Batelière. Lors d'une prise de parole à la suite de cette marche, la mère de Teddy L. a lancé un appel aux jeunes à ne pas prendre les chemins de la violence et à rejeter toute idée de vengeance. (AFP)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM