25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Une rue Guy Cabort-Masson à Saint-Joseph en Martinique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
06-05-2013

Une rue de la commune de Saint-Joseph (Martinique) porte le nom de l'officier Guy Cabort-Masson, enfant du pays.

Rue Guy Cabort-Masson

L'hommage solennel à Guy Cabort-Masson

A.A. France-Antilles Martinique (Saint-Joseph). Guy Cabort-Masson est l'auteur de plusieurs ouvrages portant sur la société et l'économie de notre pays. Ses camarades patriotes ont tenu à saluer l'hommage qui lui a été rendu par Saint-Joseph.
La rue de la cité Gouraud, située à Belle Étoile, porte désormais le nom d'un illustre enfant de la commune : Guy Cabort-Masson. Homme de lettres et militant de la cause martiniquaise, mort en 2002.

Émotion, tendresse, respect... Trois mots qui, à eux seuls, peuvent rendre compte de l'ambiance particulière qui régnait samedi matin, à la cérémonie de dénomination de la rue Guy Cabort-Masson. Ce moment empreint de solennité s'est déroulé en présence de la veuve du militant, Danielle, de sa fille, Timothée, de plusieurs personnalités politiques, ainsi que de nombreux amis et camarades des premières luttes.
En préambule à son discours, Athanase Jeanne-Rose, le maire de la commune, a remercié Louis Laouchez, André-Luc Cayol ainsi que Victor Bellegarde, qui ont donné une impulsion déterminante à ce projet qui se concrétise aujourd'hui. « Nous célébrons une vie, un destin, une pensée, une histoire, celle de Guy Cabort-Masson » , a déclaré le maire. Avant d'ajouter : « On dit qu'une lumière intérieure anime les êtres d'exception. Tous ceux qui ont côtoyé Guy Cabort-Masson reconnaissent qu'il était animé de cette lumière et que l'imprévisible de son destin d'homme, épris de justice pour tous les hommes, a fait de lui cet homme d'une haute aspiration pour l'Homme martiniquais » .
Saint-Joseph, sa ville natale, a voulu mettre à l'honneur l'un de ses fils, homme de lettres combatif autant qu'éducateur et militant de la cause martiniquaise. Guy Cabort-Masson fut un défenseur acharné des opprimés - a encore rappelé le maire - qui, au risque de sa vie et de sa carrière professionnelle, ne renonça jamais à ses convictions les plus intimes. Le parcours exceptionnel du Joséphin, né le 12 juin 1937 et mort le 27 mars 2002 des suites d'une longue maladie, a ensuite été détaillé.


« HEUREUSE ET FIÈRE »

Éric Noléo, adjoint au maire en charge de la culture et de la vie associative, a salué pour sa part la mémoire d'un homme d'exception, incontournable dans la construction de l'identité martiniquaise, une figure mythique de la ville de Saint-Joseph et de la Martinique. « Pour la construction de notre identité, de notre Martinique, Guy - avec d'autres - a tracé le chemin... » , a-t-il conclu.
Danielle, la veuve de Guy Cabort-Masson, très émue, s'est dit « heureuse et fière » de l'hommage rendu à son mari par sa commune natale. Mais elle a aussi précisé avoir eu très mal de voir, il y a quelques années, sur les murs de Saint-Joseph, des graffitis portant l'inscription « Guy Cabort-Masson assassin » ... Puis, les discours ont laissé place au dévoilement de la plaque, recouverte pour l'occasion du drapeau rouge-vert-noir. La cérémonie s'est poursuivie par une conférence-débat, au centre culturel Marcé, pour aller plus loin dans le parcours de Guy Cabort-Masson. 

Guy Cabort-Masson 

 

Bibliographie


Essais : Les indépendantistes face à eux-mêmes - 1978, Les Martiniquais entre l'angoisse et l'espoir - 1979, La face cachée de la France aux Antilles (avec Camille Chauvet) - 1980, Lettre à Aimé Césaire - 1981, Les puissances d'argent en Martinique - 1982, Stratégie de la femme noire esclave americaine - 1985, Martinique comportements et mentalité - Prix Frantz Fanon 1998.

Romans : la Mangrove Mulâtre, La Passion de Raziella, Qui a tué le béké de Trinité ?, Pourrir ou Martyr un peu

Annexe

Littérature. Symbolique des indépendantistes de Saint-Joseph engagés dans des guerres de libération :

Biblique des Derniers Gestes (Patrick Chamoiseau, Gallimard, 2001)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM