21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Tsonga est-il Noah à Roland-Garros ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
06-06-2013

Jo Wilfried Tsonga demi-finaliste à Roland-Garros nourrit l'espoir français d'un successeur de Noah, précédent vainqueur du tournoi du Grand Schlem de tennis en 1983.

Tsonga est-il Noah ?

La demie-finale de Roland Garros en prime time oppose Ferrer à Tsonga dans le tournoi de Rolland-Garros, événement sportif très suivi vendredi. L'autre demie-finale, Nadal Djokovich, sorte de finale avant la lettre, passionera aussi les amateurs de tennis et aura lieu avant. Tandis que chez les femmes, Serena Wiliams (n°1) dispose de Sara Errani (n°5) en quarante-cinq minutes et en deux sets et se prépare à affronter la russe Sharapova en finale. Samedi, Serena Williams disputera sa deuxième finale à Roland-Garros, 11 ans après son titre conquis face à sa grande soeur Venus. En double messieurs les Américains devraient l'emporter.

Dans son édito, l'anglo-saxon Clarey analyse la comparaison faite entre Tsonga et Yannick Noah en listant les points communs et les différences qui l'amènent finalement à douter du jeune tennisman comme relève de Yannick Noah dans le circuit français. Tsonga isn't Noah malgré les espoirs français, affirme-t-il. Descendons ces arguments développés sur. le M. Kinder Bueno (biscuit au chocolat au lait)

"La volonté française de comparer Jo-Wilfried Tsonga et Yannick Noah n'est pas nouvelle."
Comme Noah, Tsonga était exubérant, séduisant et cool, un mot qui signifie quaisment la même chose en français qu"en anglais.

Comme Noah, Tsonga était un mélange intrigant de perspective dans le velours de sa voix hors du terrain et par son charisme indéniable sur le court.

Comme Noah, il est métis : le fils d'une mère française blanche et d'un père noir africain qui était un athlète de haut niveau (père Zacharie Noah était un joueur professionnel de football du Cameroun, le père Didier de Tsonga était dans une équipe de joueurs de handball de la République du Congo).

Mais les comparaisons entre Tsonga et Noah n'ont jamais été aussi irrésistibles depuis que Tsonga est à deux victoires de reporduire l'exploit émotionnel de Noah gagnant le titre en simple Open de France hommes en 1983.

Les chances sont d'autant plus grandes que la sixième tête de série Tsonga va jouer la quatrième tête de série David Ferrer en demi-finale vendredi. Le n° 1 mondial Novak Djokovic et le sept fois champion de l'Open français Rafael Nadal  jouent dans l'autre demi-finale.

Mais le jeu de comparaison gaulois a continué à s'accélérer pendant ces deux jours de break de Tsonga et vendredi, sa demi-finale avec Ferrer sera jouée en prime-time: Après le bras de fer  Djokovic-Nadal qui sera clairement, du point de vue mondial, le match de la journée, et très probablement du tournoi.

«J'ai vraiment le sentiment que Jo s'en tient à la mission dans sa tête qui consiste à aller jusqu'au bout", a déclaré Patrice Hagelauer, entraîneur de Noah lors de son titre en 1983, dans une interview à la télévision française. «Tout le monde me demande si ça me rappelle Yannick quand il a gagné et la réponse est oui, il me le rappelle. Pas en termes de jeu qui a évolué mais en termes d' attitude et de mentalité. Je ressens la même combativité chez lui et la même volonté d'aller jusqu'au bout ".

Noah lui-même est sage en évitant respectueusement de faire de grandes prédictions. Il était sur place mercredi pour le 30e anniversaire de sa victoire le 5 Juin 1983. Il y a eu des documentaires français sur sa victoire et des éditions de journaux de souvenirs, à réimprimer les histoires de sa victoire, la première pour un Français depuis Marcel Bernard en 1946.

Pour comprendre ce que cette victoire destinée à "50 millions de Noah" signifiait à l'époque, tout ce qu'on doit faire est de lire le premier paragraphe de l'histoire de l'Équipe du chroniqueur Jacques Carducci le lendemain que Noah battait Mats Wilander en trois sets en finale.

"Extase. L'orgasme. Le Bonheur fou. Passionné bonheur », écrivait Carducci.

Oui, Noah - maintenant 53 ans et chanteur populaire - a été un acte extrêmement difficile pour quiconque à suivre, même s'il n'a jamais atteint une autre finale de Grand Chelem.

Le dernier Français à atteindre la finale à Roland-Garros est Henri Leconte en 1988, il y a eu déjà - comme Tsonga - un demi-finaliste français.

Le plus récent était un bon ami de Tsonga , Gaël Monfils , qui a perdu contre Federer en demi-finale en quatre sets en 2008. Federer était une force plus dévastatrice et fraîche que le Federer qu'a battu Tsonga ici mardi en quarts de finale.

Tsonga a remporté en trois sets et n'a pas abandonné un set dans le tournoi. Ni Ferrer, qui a battu Tsonga en deux de leurs trois matchs précédents et qui lui a infligé une déroute, 6-4, 6-1, lors de leur seule rencontre précédente sur terre battue en quarts de finale à Rome.

Mais c'était en 2010, avant Tsonga. L'année dernière en quarts de finale, Tsonga a tenu quatre balles de match contre Djokovic avant de s'incliner en cinq sets.

Cette année, il n'a pas encore atteint la finale d'un événement sur terre battue, mais il a joué deux sets serrés avant de perdre contre Nadal en demi-finale de Monte Carlo et a également remporté ses deux matchs de simple sur terre battue - Carlos Berlocq et contre Juan Monaco - lors d'un difficile périple de Coupe Davis vers l'Argentine.

Tsonga, comme Djokovic et Andy Murray avant lui, a opté pour un régime sans amidon (gluten). Selon sa nouvelle forme d'esprit l'entraîneur Roger Rasheed, Tsonga - déjà un acteur bien bâti - a amélioré sa force et sa condition physique. Il a également étayé son jeu et corrigé sa faiblesse traditionnelle: le revers à deux mains, qui a longtemps été un point faible et non une menace.

«C'est sûr que nous avons travaillé là-dessus", a déclaré Rasheed. ". Je pense que nous sommes probablement qu'à mi-chemin dans ce domaine. Je pense que cela peut être une vraie arme à l'avenir. Je pense que c'est beaucoup mieux maintenant, et c'est un côté du court où'il se sent très sûr maintenant ".

Il aura besoin de prendre beaucoup de risques, aussi, s'il veut briser les défenses de Ferrer et atteindre la finale. Ferrer, à 31 ans, reste un contre attaqueur ultra-rapide plus tactile et a une variété de coup que la plupart des observateurs occasionnels réalisent.

Il a été dans l'ombre de l'Espagnol Nadal depuis des années dans le circuit- mais en partie seulement - parce qu'il n'a jamais passé en demi-finale en Grand Chelem . Ce sera sa sixième et il reste comme Tim Henman, la star britannique qui a eu le malheur de jouer dans la même période sur l'herbe que Pete Sampras, a joué en demi-finale sans atteindre une finale  Open.

Ferrer, comme Tsonga, est un excellent joueur de Coupe Davis, et il aura besoin de s'appuyer sur cette expérience positive, s'il veut ignorer le  public français pro-Tsonga du vendredi après-midi.

Tsonga va littéralement jouer à la maison: il a vécu et été formé sur place à Roland-Garros en tant que junior français prometteur.

Mais de même l'était Noah, alors, il ne faut pas aller plus loin en s'avançant sur le résultat plus que les Français ne l'ont déjà fait."

Résultat :   David Ferrer- Jo-Wilfried Tsonga  : 6-1, 7-6, 6-2

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM