20-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Senegal Abdoulaye Wade attend le résultat des élections Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
25-02-2012

Pour le Président Abdoulaye Wade qui attend les résultats du premier tour des élections aux Sénégal, la roche tarpéienne est proche du Capitole.

Abdoulaye Wade résultat élections au Sénégal
Ablaye Wade

DAKAR, Sénégal - Le Sénégal est balloté pour une élection potentiellement déstabilisatrice dimanche, alors que le président Abdoulaye Wade, 85 ans, est pressant pour une victoire au premier tour, malgré que le pays ait connu des protestations quasi quotidiennes contre sa candidature depuis plus d'un mois.

Ce pays d'Afrique occidentale, fondement principal de la stabilité de la région , a déjà vu des troubles civils  sans précédent ces dernières semaines sur l'offre de Wade pour un troisième mandat.

L'opposition soutient que la candidature de Wade viole la limite de deux mandants de la Constitution et d'insister qu'il devrait démissionner de la course.

Wade lui-même a convenu de respecter la Constitution après sa première élection en 2001, et de nouveau après son second en 2007. Mais les cinq juges du Conseil constitutionnel sont d'accord avec leur mandant qui limite le terme qui ne s'applique pas à lui dans une décision du 27 Janvier, et ont validé sa candidature. Selon les médias locaux, au moins 10 sont morts dans la lutte contre Wade et protestations depuis lors, dans lesquelles la police a dispersé la foule à l'aide de gaz lacrymogène et de la force.

La violence a incité Amnesty International a demandé instamment à Wade de freiner la police.

Le vendredi, des centaines de femmes ont défilé de la Place de Dakar de l'Obélisque à travers les rues animées de la ville pour protester contre la violence inhabituelle - ainsi que la candidature de Me Abdoulaye Wade.

"Aujourd'hui, les mères, les femmes sénégalaises ont décidé de sortir et de montrer que, elles aussi, ont le droit de s'exprimer sur ce qui se passe dans le pays", a déclaré Hadia Ba, l'une des organisatrices. "En outre, ils sont contre la candidature de Me Abdoulaye Wade, contre l'usage de la force de pousser sur nous une candidature qui n'a pas sa place ici."

D'utres manifestations de l'opposition ont été menées par des musiciens de rap jeunes. la superstar de la musique Youssou N'Dour a essayé de concourir contre Wade, mais a été disqualifié sur un problème technique.Youssou N'Dour a participé à de nombreux rassemblements de l'opposition.

Il ya environ 5 millions d'électeurs du Sénégal, 12 millions de personnes. Le PIB de 14,7 milliards de dollars prévoit un PIB par habitant relativement élevé de 1900 $, mais la richesse n'est pas répartie uniformément, ce qui laisse 54 pour cent de la population en dessous du seuil de pauvreté, selon le CIA World Factbook. 

En plus de protester contre un troisième mandat de Wade, l'opposition se plaint d'un chômage élevé de 48 pour cent et la corruption croissante, classé par Transparency International comme un problème croissant,  22e le Sénégal sur l'Afrique de 54 pays.

D'autres accusent avec colère Wade de vouloir son fils, Karim, prendre en charge en tant que leader du pays. 

Vendredi a marqué la fin de la campagne d'un mois avant le vote de dimanche.

Wade a passé la plupart du temps en dehors de Dakar, à consolider son ancienne popularité dans le Sénégal des zones rurales. Il est retourné mercredi dans la capitale, confiant dans ses chances contre l'opposition divisée - dont beaucoup ont passé le mois a essaiyé en vain de forcer Wade hors de la course, au lieu de faire campagne.

"Leurs partisans les ont abandonnés", a déclaré Wade lors d'un rassemblement peu fréquentée dans une banlieue de Dakar. "Ils sont les bienvenus à se joindre à moi parce que je suis du côté de la loi, du côté de la constitution, et du côté de la construction au Sénégal."

Les partisans de Wade sont prompts à écarter les préoccupations sur son âge, et de citer ses améliorations dans l'infrastructure du pays au cours des 12 dernières années, en particulier dans le secteur des transports.

«Regardez tout ce qu'il a fait. Avant le vieil homme, nous avons été coincés dans les embouteillages pendant des heures », a déclaré Abdoulaye Ndiaye, qui a été mettre en place des affiches pour le président dans son quartier Ouakam de Dakar jeudi.

Le port de T-shirts avec la signature jaune et bleu de son Parti démocratique sénégalais, les partisans de Wade ont été beaucoup plus visibles à Dakar ces jours-ci depuis qu'il est retourné à Dakar de sa tournée électorale.

«Ici, le PDS donne aux gens de l'argent pour faire leur campagne», a déclaré Véronique Sey, qui a dit qu'elle connaît le groupe qui plâtré Ouakam avec des affiches Wade. "Ils donnent à chacun 2.000 CFA (4 $) et un T-shirt.

Wade ne montre aucun signe d'abandonner le pouvoir

Le président octogénaire a besoin de 50 pour cent du vote de dimanche pour éviter un second tour et rester au pouvoir. Avec un trésor de guerre vaste de campagne à sa disposition, certains croient qu'il sera en mesure de l'obtenir - légitimement ou non.

"Il fera tout ce qui est nécessaire pour rester au pouvoir", estime l'analyste politique Abdou Lo, propriétaire de Primum Africa Consulting. "C'est l'Afrique. Si vous ne voulez pas perdre le pouvoir, vous ne le perdez pas. "

Le Gouvernement de Wade a insisté à plusieurs reprises que les élections seront équitables et transparentes, mais la communauté internationale est préoccupée par la démocratie de l' Afrique de l'Ouest.

L'Union européenne a envoyé 90 observateurs pour surveiller les élections. L'Union africaine a également envoyé une délégation, dirigée par l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo.

Ironiquement Obasanjo, quand il était président nigérian en 2007, a été conseillé par Wade en 2007 de ne pas briguer un troisième mandat constitutionnellement interdit en 2007. Maintenant Obasanjo suit la candidature de Wade pour un troisième mandat et pourrait servir de médiateur si les résultats des élections devaient  prolonger l'agitation inhabituelle du pays.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM