21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Sarah Palin la VP de McCain Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
29-08-2008

Le sénateur McCain a jeté son dévolu sur Miss Alaska Sarah Barracuda Palin comme colistière (vice-présidente) dans la course à la Maison Blanche pour les Républicains.

Sarah Palin
Sarah Palin VP de McCain
 

La vice-présidente de John McCain est la gouverneuse d'Alaska Sarah Palin d'après l'Associated Press Agée de 44 ans et donc peu expérimentée, le choix de Sarah Palin alimente les critiques des Républicains car la campagne de John McCain vis-à-vis de son adversaire a pour point de mire l'inexpérience de Barack Obama, candidat démocrate investi officiellement hier.

Née le 11 Février 1964 dans l'Idaho, la vice-présidente Sarah Palin est élue depuis 2 ans, elle est connue pour sa carrière d'athlète universitaire et pour avoir participé en 1984 au concours de Miss Alaska.

Elle fait aussi partie des Féministes, est contre le mariage homosexuel et le droit à l'avortement mais est sensible aux discriminations à l'égard des homosexuels...

Plus d'infos sur Sarah Palin (source : AP)

McCain choisit Sarah Palin pour la vice-présidence 

Soucieux de ne pas laisser d'espace à son rival Barack Obama, le candidat républicain à la présidentielle américaine John McCain a annoncé vendredi le nom de son colistier. Mais il a créé la surprise en choisissant la peu connue Sarah Palin, gouverneure de l'Alaska, pour figurer sur le ticket républicain à l'élection présidentielle de novembre.

En meeting à Dayton (Ohio), M. McCain, qui fêtait ses 72 ans vendredi, a déclaré avoir choisi sa colistière après avoir cherché le partenaire politique "le mieux à même de (l)'aider à secouer" l'establishment politique à Washington.

Mme Palin est "exactement la personne dont le pays a besoin pour nous aider à combattre la vieille politique à Washington du 'moi d'abord et le pays en deuxième'", a-t-il assuré. Première femme nommée sur un ticket républicain, Mme Palin, présente au côté de M. McCain, s'est déclaré "honorée".

Dans l'avion qui le ramenait de Denver, le porte parole de la campagne Obama, Bill Burton a souligné que Palin est farouchement anti-avortement, et l'a qualifiée de "ancien maire d'une ville de 9.000 habitants avec zéro expérience en politique étrangère".

Soucieux de ne pas se couper du vote féminin, Barack Obama a corrigé le tir peu après, estimant qu"elle est certainement quelqu'un de formidable. Son histoire personnelle est fantastique, et je suis sur qu'elle va faire avancer les choses pour les républicains" a déclaré Barack Obama. Surtout, le candidat démocrate a voulu voir dans ce choix "un nouvel indicateur que ce pays va de l'avant. Le fait d'avoir une femme comme candidate à la vice-présidence d'un des deux grands partis est un coup de boutoir de plus contre le plafond de verre" a-t-il poursuivi. Une barrière invisible dénoncée auparavant par Hillary Clinton au cours de sa campagne.

Dans une déclaration, la campagne du sénateur de l'Arizona a décrit le bilan de Mme Palin, gouverneure depuis moins de deux ans, comme exemplaire en matière de réforme et d'"esprit bipartisan".

La désignation de cette réformatrice de 44 ans pour briguer la vice-présidence a surpris de nombreux responsables républicains. Depuis des semaines, des personnalités plus connues étaient pressenties pour figurer sur le ticket. On évoquait notamment le gouverneur du Minnesota, Tim Pawlenty, l'ancien gouverneur du Massachusetts et ex-candidat à l'investiture Mitt Romney, et Tom Ridge, ancien gouverneur de Pennsylvanie et ex-secrétaire à la sécurité intérieure de George W. Bush.

Mme Palin est considérée, à l'instar de M. McCain, comme une conservatrice atypique qui n'a pas peur d'afficher ses désaccords avec d'autres membres de son parti. Ancien maire de Wasilla, ville de 6.500 habitants en Alaska, elle est devenue gouverneure de l'Etat en décembre 2006 après avoir battu le gouverneur sortant, un républicain, dans une primaire, et un ancien gouverneur lors de l'élection.

Diplômée en communication et journalisme, mariée et mère de cinq enfants, elle est farouchement opposée à l'avortement et son choix a été salué chaleureusement par les "conservateurs sociaux", dont M. McCain a besoin pour l'emporter. En tant que chef de la Garde nationale de l'Alaska et mère d'un soldat, elle sait les qualités qu'il faut avoir "pour conduire notre nation", souligne l'équipe McCain. Amatrice de chasse et de pêche, Sarah Palin est membre du National Rifle Association (NRA), influent lobby américain des armes à feu.

Son mari, Todd Palin, qui a des origines esquimaudes, est un "col bleu" employé dans le secteur du pétrole adepte de la "Iron Dog", une course en motoneige de 3.000 kilomètres. Le couple vit à Wasilla et a cinq enfants, dont le plus jeune, né en avril, est atteint de trisomie 21.

Avec Sarah Palin, John McCain a choisi la jeunesse, la nouveauté, et la deuxième femme de l'histoire américaine à être candidate à la vice-présidence. En 1984, le démocrate Walter Mondale avait fait ticket commun avec Geraldine Ferraro mais le républicain Ronald Reagan avait été élu pour un second mandat.

Sarah Palin est de trois ans plus jeune que Barack Obama (47 ans), qui a choisi un colistier d'expérience, Joe Biden, 65 ans, sénateur depuis plus de 30 ans et expert en politique étrangère.

La gouverneure a récemment fait l'objet d'une enquête sur des soupçons de limogeage du commissaire de la sécurité publique de l'Alaska, qui n'aurait pas voulu renvoyer son ancien beau-frère.

L'annonce du ticket républicain permet à John McCain de se faire une place dans l'actualité politique américaine, largement dominée ces derniers jours par son adversaire. Barack Obama a été investi par le Parti démocrate mercredi et a prononcé jeudi son discours d'acceptation à la convention de Denver, Colorado. La convention républicaine qui désignera officiellement John McCain comme candidat du Parti de l'éléphant à la présidence des Etats-Unis commencera lundi à Saint Paul, dans le Minnesota (nord).

Le président George W. Bush s'est félicité du choix de Sarah Palin, "exemple merveilleux de l'esprit de l'Amérique", "réformatrice avérée" et "gestionnaire avisée de l'argent du contribuable". En la choisissant, "le sénateur McCain a une nouvelle fois démontré son engagement à réformer Washington", a-t-il ajouté. AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM