21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Reines de Carnaval en péril Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
05-02-2007

Il ne fait décidément pas bon être reine de carnaval en Martinique cette année. Si on n'y prend garde, cette institution du carnaval martiniquais risque bientôt de mettre la clé sous la porte.

Au lamentin, cette année, il n'y aura pas de reine de carnaval pour accompagner la parade. L'organisation du concours et de cette élection a été confiée à l'Office du Tourisme du Lamentin mais faute de communication suffisante (hum...), il n'y a pas eu de candidature ni d'élection. D'habitude ce sont les associations de carnaval qui prenaient l'affaire en main, et la conduisait au bout mais cette fois-ci le passage du flambeau a connu quelques ratés. Tant pis : l'année prochaine la Reine du Carnaval du Lamentin ne sera que plus merveilleuse.

Au Vauclin, la mésaventure d'Edwige, lauréate de l'élection de Reine, aurait de quoi effrayer les futures candidates : elle retrouve la voiture de sa mère complètement incendiée sur la voie publique au petit matin. Coïncidence malencontreuse ou représailles vindicatives ? L'enquête devrait faire la lumière sur cet incident mais accordez que cela fait désordre.

Quant à Céline, Reine du Carnaval de Fort-de-France, elle a essuyé les huées du public, un tantinet  mécontent du choix du jury. Les candidates devaient passer en tenue traditionnelle et en travesti. Il semble que la préférence du public allait à Lana, déguisée en oursin blanc (chadron), qui a été reléguée à la place de 1ère dauphine. Finalement, envers et contre tous, Céline, déguisée en ambassadrice de tourisme, représentera le carnaval foyalais lors de sa sortie du samedi 17 Février.

 Espérons que Saint-Pierre la ville historique du Carnaval, trouvera une fin heureuse dans l'organisation et la sélection de sa Reine : les dossiers de candidatures sont à faire parvenir à la Mairie jusqu'à aujourd'hui 5 Février, faute de quoi... Il semble en effet que les candidatures ne se bousculent pas au portillon, mais dans un tel climat de yosanfoutépamal qui affecte l'élection des reines martiniquaises de carnaval, on comprend qu'il faille autant s'armer de courage pour risquer ainsi la guillotine en accompagnant sa majesté Vaval sur l'échafaud.

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM