Menu Content/Inhalt
Accueil
Reggae Max Romeo en concert (1ere partie Yaokan et Hilyle) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-04-2010

L’association Back To Roots organise le concert reggae de Max Roméo + Yao Kan + Hilyle le 18 mai 2010 au CCO de Villerbanne 39 rue George Courteline 69100.

Max Romeo Concert 

Yao Kan, Hilyle ainsi que Max Roméo , contribuent par ce concert de reggae à aider l’association Back To Roots pour ces projets de développement du village d’AKUAKROM situé dans la région Ashanti au Ghana.

Info Line : 06.78.47.56.23

MAX ROMEO / Biographie

MAX ROMEO est né en 1947 à St d’Acre en Jamaïque et ce n’est que pendant sonadolescence qu’il vient à Kingston et découvre sa passion pour la musique : « à 14 ans, je quittais l’école et la maison pour parfaire mes connaissances dans ce qui me plaisait vraiment, la musique ! Et c’est en 1965 que j’ai enregistré mon premier 45 tours ! ».
A partir de ce moment les choses s’accélèrent, il signe un contrat avec Bunny Lee, un des plus grands producteurs de cette époque en Jamaïque, et le hit « WET DREAM » qui sort en 1969 permet à Max Romeo, de connaître un succès international (Top Ten UK). D’ailleurs dans la foulée une tournée européenne le conforte avec son public dans sa passion pour le reggae

Il rencontre le producteur Lee « Scratch » Perry et à partir de 1972, le style de Max Romeo évolue d’un ska typiquement jamaïcain vers un reggae plus « pop » qu’on lui connaît encore actuellement. En enchaînant les tubes avec des titres comme « Macabee Version », « Jordan River », il décroche un contrat avec Island Records et sort deux albums très importants pour son image internationale : « Reconstruction » et surtout « War inna Babylon » avec les Upsetters en 1976 ; sans doute le titre le plus connu de sa discographie. Alors en pleine gloire, en 1978, Max Romeo part aux Etats-Unis pour travailler sur divers projets, mais Max « le Rebel » finit par se lasser de tout ce business et décide de retourner en Jamaïque en 1989, dans ce ghetto de Kingston qu’il n’a jamais vraiment quitté malgré le succès.
La fin des années 90 est marquée par la sortie de plusieurs compilations et rééditions. C'est en 2000 que sort l'album le plus audacieux de Max Romeo depuis longtemps : "In This Time" avec la Tribu Acoustica, formation acoustique italienne rencontrée lors d'un séjour en Italie. De cette rencontre naît un album férocement créatif, hybride de reggae et de musique italienne acoustique.

Max Roméo est de retour à Lyon, pour un concert explosif !


YAO KAN / BIOGRAPHIE

Yaokan Né en Côte d’Ivoire, Yao Kan arrive en France en 1986 déjà imprégné de musique jamaïcaine. Etudiant, il consacre ses loisirs à la musique militante et inspirée des trios vocaux de Kingston (Gladiators, The Wailers, Israël Vibration, …). Plus tard en 1994, l’aventure musicale commence avec le groupe « Napthalians » ; l’occasion pour le public Rhônalpin de découvrir le chanteur.

.. Le Transbordeur
- en première de Freddie Mc Gregor
- Happy Jam Reggae Party avec Sinsemilia, Raze City Plage …
Bourse du Travail
- Festival Reggae avec Big Youth, Gregory Isaacs, Sinsemilia
MJC Oullins (69)
- avec Fly et The Tox
Villefontaine (38)
- Gnawa Diffusion
Rive de Gier (42)
- Lauréat du tremplin rock aux côtés de Sinsemilia
TLM
- Emission « accent tonique », pour la fête de la musique 1994

1995, Yao Kan confirme, le groupe lyonnais « Naturel Placebo » lui sert de tremplin. Auteur-compositeur-arrangeur-interprète, il est l’un des meilleurs ambassadeurs de la musique jamaïcaine de la région Rhône-Alpes.

Depuis 1997, Yao Kan est un chanteur solo. 1er album distribué par Sankofa Blackstar. Yao Kan « Lamb’s Bread-la lutte continue » sorti en 2003, autoproduit.
Son Nouvel album : Yao Kan The Lamb’s Bread « New days » réalisé en 2008 en autoproduction est l'occasion pour le chanteur/bassiste d'enregistrer de nouvelles compositions, imprégnées de ses nombreuses expériences artistiques. Yao kan est aujourd'hui accompagné par 4 musiciens expérimentés de la région lyonnaise, proposant sur scène un reggae original, roots et énergique. présentation des musiciens: yaokan:basse/chant - djo: batterie - christophe: guitare/chant - franck: orgues/claviers - Wilma: violon,flûte, et choeurs . LA LUTTE CONTINUE !!!!


www.myspace.com/yaokan
www.yao-kan.com

HILYLE / BIOGRAPHIE

Hilyle D’origine lyonnaise, c’est à Tahiti que Hilyle fait ses premières armes dans le reggae. Dès 2003 il monte sur scène pour des premières parties d’artistes d’envergures tels que Tonton David, Neg’Marons, Pierpoljack, Baobab, Mc Janik, Turbulence, Chezideck et Lutan Fyah.  Après un premier street album et un succés assuré en Polynésie française avec Lion Vibration, il retourne en France et intègre le groupe Mad a Skank jusqu’en 2006. Hilyle prépare actuellement son 1er album solo, intitulé « Je trace ma route », qui s’appuie sur des productions solides et originales, co-produites dans les studios Loo-Ragan production et Early-J records. Traitant de sujets qui lui sont chers, ses textes perspicaces, portés par son énergie et sa soif de surprendre, feront de ce premier opus un album incontournable.


Sortie prévue pour mai 2010…
Contact, booking, support : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ou 06-68-17-14-97
Myspace : www.myspace.com/hilyle

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous