25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Présidentielle Venezuela Capriles vs Maduro Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-03-2013

Les funérailles de Hugo Chavez terminées, le combat électoral pour l'élection présidentielle au Venezuela s'annonce entre Henrique Capriles (droite) et Nicolas Maduro (bolivarien chaviste), élection prévue dans moins d'un mois.

Capriles présidentielle Venezuela

Capriles officieusement candidat à la présidence du Venezuela

Henrique Capriles, chef de l'opposition de centre-droit au Venezuela, a décidé de se présenter à l'élection présidentielle. Il fera face au président par intérim Nicolas Maduro, dauphin désigné du défunt Hugo Chavez, ont confirmé dimanche deux sources issues de son camp.

"Cela va être difficile mais on va y aller", a expliqué une de ces sources. "Henrique Capriles a pris sa décision, il ne reviendra pas dessus". L'annonce de sa candidature devait être encore officialisée.

L'élection présidentielle provoquée par le décès, mardi, de Hugo Chavez aura lieu le 14 avril, avait annoncé samedi la commission électorale. Vendredi ont eu lieu les obsèques du chef de l'Etat, victime d'un cancer.

Désigné implicitement par Chavez comme son successeur, Nicolas Maduro part favori du scrutin face à Henrique Capriles, battu par le défunt président aux élections d'octobre dernier. La présidente de la commission, Tibisay Lucena, a indiqué que les postulants devaient faire acte de candidature avant lundi soir.

Pas besoin de démissionner
Nicolas Maduro a prêté serment vendredi devant l'Assemblée nationale comme nouveau président par intérim après les obsèques du charismatique chef de l'Etat. Il a promis de poursuivre la "révolution bolivarienne" initiée par Hugo Chavez et s'est montré soucieux d'organiser au plus vite une nouvelle élection présidentielle.

La Cour suprême a déclaré vendredi que Nicolas Maduro n'aurait pas besoin de démissionner de ses fonctions pour faire campagne. L'opposition a réagi avec virulence à cette décision, accusant le gouvernement de piétiner la constitution.

Henrique Capriles a ainsi estimé que cette décision équivalait à une "fraude constitutionnelle". "Nous ne sommes pas prêts à accepter des abus de pouvoir", a-t-il déclaré. "Pour devenir président, les gens doivent vous élire (...) Personne n'a élu Nicolas président."

Deux récents sondages donnent une solide avance à Nicolas Maduro. Le dernier en date, réalisé mi-février, le créditait de 46,4% des voix contre 34,3% à Henrique Capriles.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM