23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Physique nano quantique ou recherche de l'arme absolue ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
22-09-2011

Avec l'expérience OPERA du CERN, la physique nano quantique, où les neutrinos dépasseraient les photons, relance la voie de la recherche de l'arme absolue.

Physique nano quantique ou arme absolue

Des chercheurs du CERN ont publié une expérience dans laquelle ils observent que des particules élémentaires appelées neutrinos, dépassent en vitesse les photons, particules élémentaires de la lumière. La célérité ou la vitesse de la lumière présente dans la fameuse formule E=mc² était considérée jusqu'à présent comme une constante et limite absolue de vitesse dans l'univers. Cette nouvelle a éblanlé la communauté scientifique, connaissant la valeur des chercheurs et sachant que l'expérience a été reproduite 15.000 fois sans déceler d'erreur systématique ni d'effet instrumental ou statistique. Les commentaires vont bon train.

Cette publication permet à une autre équipe scientifiques de réfuter ou confirmer l'observation. Il est certain que les Américains, les Russes, les Chinois et les Indiens examineront les résultats des scientifiques européens. Mais il est probable également qu'ils déterrent des expériences menées antérieurement qu'ils avaient peut-être condamnées pensant que leurs observations étaient erronées car en contradiction avec la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Peut-être qu'ils entreverront une nouvelle physique à une autre échelle (nano quantique) que celles pratiquées actuellement : la physique d'Isaac Newton, la relativité restreinte d'Albert Einstein (qui du coup ne serait plus générale), la physique quantique de Niels Bohr. Chacune de ces physiques couvre une échelle de l'espace. La physique de Newton suffit pour la vie de tous les jours à l'échelle humaine. Les autres physiques prennent en compte d'autres forces d'interaction forte et faible qui sont négligées dans la physique newtonnienne, comme celles présentes dans les atomes. De même la géométrie est elle même divisée en plusieurs théories Euclidienne et non euclidiennes (Riemann, Lobatchevsky) selon que l'axiome d'Euclide soit remis en cause et qu'on s'intéresse à d'autres échelles spatiales.

Ainsi, la mécanique newtonnienne permet d'expliquer pourquoi et comment la Terre tourne autour du soleil et la mécanique quantique s'interesse au mouvement des électrons autour du noyau de l'atome, particules infimes qui obéissent à d'autres lois et forces que celle de l'interaction gravitationelle valable pour les astres et les planètes.

La découverte probable de nouvelles opportunités d'une physique nano quantique où la relativité ne pourrait plus s'appliquer, ouvrirait aussi le champ d'une nouvelle course à la découverte de l'arme absolue.

On sait comment la relativité restreinte d'Einstein et l'équivalence entre masse et énergie de la formule E=mc² a abouti à libérer l'énergie colossale de l'atome par fusion (hydrogène) ou fission (uranium). L'utilisation de cette énergie a des fins militaires reste encore en mémoire avec la bombe atomique, bien qu'une bonne utilisation ait été constatée dans la production énergétique par centrales nucléaires.

Les gouvernements engagés dans l'industrie nucléaire vont sans doute augmenter les budgets de recherche après cette expérience du CERN pour comprendre les clés de cette nouvelle relation entre masse et énergie et en tirer l'arme absolue.

On peut imaginer que dans le futur, si cette observation du CERN est avérée, qu'on pourra libérer une énergie encore plus démente que par la fusion ou la fission de l'atome en organisant une nouvelle petite galanterie entre neutrinos et photons.

Avec votre boîte à neutrinos sprinteurs de la taille d'une canette de Coca-Cola, vous effectuerez votre voyage Paris-New York individuel en quelques minutes. ça, ce serait une bonne utilisation... En tout cas, l'expérience d'OPERA a ouvert déjà de nouvelles perspectives dans la science-fiction.

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM