23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Ouragan Ike a déferlé sur le Texas Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-09-2008

L'ouragan Ike a traversé le Texas provoquant un important sinistre surtout dans la ville de Houston.

Image 

Le Texas est déclarée zone de catastrophe naturelle par le gouvernement fédéral. La saison cyclonique et particulièrement les tempêtes et cyclones Hanna, Gustave et Fay, ont durement touché les Grandes Antilles : Haïti, Cuba, Jamaïque, Bahamas... Cette fois, après que Gustav ait relativement épargnée la Louisiane, un plan d'évacuation ayant été strictement appliqué, c'est l'Etat du Texas qui est touché par l'ouragan Ike. Dans cet état, beaucoup d'habitants n'ont pas suivi les consignes d'évacuation obligatoires et une grande opération de secours qux sinistrés commence...

Plus d'infos sur le passage du cyclone Ike

Au lendemain du passage de l'ouragan Ike sur le Texas, la plus vaste opération de sauvetage de l'histoire de cet Etat était en cours dimanche pour porter secours aux dizaines de milliers de sinistrés qui ont ignoré les ordres d'évacuation. A Houston, quatrième ville des Etats-Unis, toujours privée d'électricité, un couvre-feu a été instauré pour éviter les pillages. Le président George W. Bush est attendu dans la région mardi.

En milieu de journée, les autorités ne faisaient état que de huit morts (cinq au Texas, deux en Louisiane et un en Arkansas) attribués à Ike, redevenu simple tempête tropicale en s'enfonçant dans les terres après avoir frappé samedi la presqu'île de Galveston et la métropole de Houston en ouragan de catégorie 2 avec des vents soufflant jusqu'à 177km/h.

Mais ce bilan risque de s'alourdir, les secouristes n'ayant pas encore pu atteindre toutes les zones sinistrées. Selon certaines estimations, quelque 140.000 habitants ont préféré rester chez eux malgré les ordres d'évacuation "obligatoires". Si près de 2.000 sinistrés ont pu être secourus jusqu'à présent au Texas -dont plusieurs centaines par voie aérienne- et quelques centaines en Louisiane voisine, on restait sans nouvelles de milliers d'autres.

La ville de Houston, située à seulement quelques dizaines de kilomètres du lieu d'impact de l'ouragan, a décrété un couvre-feu nocturne de 21h à 6h, durant une semaine, par crainte des pillages alors que la plus grande partie de la métropole texane est privée de courant. "Pour des raisons de sécurité, nous demandons aux gens de ne pas sortir dans les rues à bord de leur véhicule ou à pied", a insisté Harold Hurtt, le chef de la police.

George W. Bush a annoncé qu'il se rendrait au Texas mardi pour apporter son soutien aux victimes de l'ouragan Ike, aux opérations de secours et aux efforts de reconstruction. Reconnaissant qu'il faudra du temps à la population pour se remettre du passage de l'ouragan, le président américain a expliqué depuis la Maison Blanche que les secours étaient la première des priorités.

Le président Bush a demandé aux personnes qui avaient évacué avant l'arrivée de l'ouragan de ne pas rentrer chez elles avant d'y être autorisées par les autorités locales. "Il est très important que les citoyens, qui sont je le sais impatients de rentrer chez eux, prennent leur temps et écoutent les conseils" des autorités, a-t-il dit.

Dès samedi, le chef de la Maison Blanche avait déclaré l'Etat du Texas zone de catastrophe majeure et ordonné le déblocage immédiat d'aides fédérales. L'administration va ainsi fournir 1,5 million de litres d'eau et un million de repas par jour pour aider les personnes déplacées.

Les opérations de secours étaient entravées dimanche par les trombes d'eau qui continuaient de tomber sur des régions déjà inondées. Les secouristes, acheminés à bord d'hélicoptères et se déplaçant en bateau, s'efforçaient de progresser au milieu des arbres abattus et des débris jonchant le sol, sur des routes recouvertes d'eau parfois jusqu'à la taille et dans des quartiers privés d'électricité. De nouveaux orages étaient attendus dans la soirée.

Personnels médicaux, chiens de sauvetage, ingénieurs spécialistes des structures se sont retrouvés à Galveston, point d'entrée d'Ike sur le sol texan, qu'il a frappé samedi avec des vents de plus de 175km/h et des vagues gigantesques.

Au plus fort de la tempête, plus de trois millions de personnes se sont retrouvées sans électricité et le courant pourrait parfois mettre des semaines à être totalement rétabli. En Louisiane, déjà frappée par Gustav quelques jours avant Ike, 180.000 abonnés étaient toujours sans électricité.

L'ouragan, d'une dimension presque équivalente à celle du Texas, a éclaté sur 800 kilomètres de côtes du Golfe du Mexique, frappant une zone urbaine, celle de Houston. Il a emporté des digues, submergé des routes et obligé un million de personnes à se réfugier à l'intérieur des terres. (source : AP)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM