21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Ouragan Dean en route vers Jamaïque, Cayman, Haïti et Mexique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
19-08-2007

Les îles de Jamaïque, Haïti, Cayman sont les prochaines cibles potentielles de l'ouragan Dean dans les Caraïbes, avant son approche des côtes du Mexique.

Image Dean Jamaique 

Les autorités de la Jamaïque enjoignent les gens de quitter les zones proches du rivage et de se diriger vers les centres d'évacuation Dimanche alors que le puissant ouragan Dean s'approche de l'île, après avoir tué au moins quatre personnes sur son passage dans les Caraïbes.

Dean était classé catégorie 4, l'avant dernier niveau dans l'échelle de Saffir-Simpson, à son approche de l'île verdoyante et montagneuse de la Jamaïque et on s'attend à se qu'il se renforce vers la catégorie 5, niveau rare et potentiellement catastrophique, à son approche de la péninsule mexicaine du Yucatan lundi.

Le gouvernement jamaïcain  demande à la population de quitter les zones côtières ou susceptibles de connaître des glissements de terrain, pour rejoindre les centres d'évacuation, l'armée et la police étant en alerte.
Mais certains résidents du port de Kingston ont refusé de fuir la menace.
Byron Thompson, de l'ancienne ville de corsaire de Port Royal, fondée par Henry Morgan au XVIè siècle déclare: "Si vous revenez ici un peu plus tard, vous me verrez en train de trinquer au rhum dans ce bar avec quelques amis."

La compagnie d'électricité de la Jamaïque a annoncé l'extinction des feux vers 10h locales. Des queues se formaient aux stations-services et supermarchés où les clients achetaient piles, lampes-torches, thon en conserves, riz et eau minérale. La campagne électorale pour le 27 Août a été stoppée net.

Dean transportait des vents soutenus de 230 Km/h et son oeil était à environ 290 Km est-sud-est de Kingston à 8h locales. Il semble que l'oeil de Dean pourrait presque passer sur la Jamaïque.
Les récents modèles informatiques montrent Dean passant juste au Sud de la Jamaïque et les vents les plus violents du cadran nord est pourraient frapper Kingston.

L'alerte ouragan concernait également les îles Cayman et une partie d'Haïti, et l'alerte tempête tropicale a été donnée sur une  partie de Cuba et République Dominicaine.
Des vagues de 5m50 s'écrasaient sur les plages du Sud et un adolescent de 16 ans a été emporté s'ajoutant au nombre de victimes dues au passage de l'ouragan Dean.
On s'attend également que Dean passe aux îles Cayman, un riche territoire britannique et centre financier, et qu'il frappe la presquîle du Yucatan au Mexique en début de semaine.

Le président américain a déclaré la zone du Texas / Louisiane en état d'urgence pour libérer les fonds d'aide en cas de sinistre, les autorités mexicaines ont commencé les évacuations des zones côtières menacées.
Le centre spatial américain a anticipé la mise en orbite et l'atterrissage de la navette Endeavour au cas où la NASA soit obligée d'évacuer le centre de contrôle de Houston.

d'après Reuters.

---

La Jamaïque se préparait dimanche au passage de Dean, le furieux ouragan de catégorie 4 qui a déjà fait au moins sept morts et d'importants dégâts matériels dans différentes îles des Caraïbes.

Des écoles, des églises et des gymnases ont été transformés en abris alors que le cyclone devait frapper l'île en fin d'après-midi avec des vents pouvant atteindre 230km/h.

"N'attendez pas le dernier moment pour décider de quitter l'endroit où vous vous trouvez", a lancé samedi soir la Première ministre Portia Simpson Miller, s'adressant tout particulièrement aux habitants des zones inondables. "Décidez-vous et commencez maintenant à prendre vos dispositions pour partir".

De nombreux touristes ont fui le pays avant la fermeture des aéroports samedi soir et les Jamaïcains résidant sur les côtes gagnaient l'intérieur des terres, alors que ceux des zones inondables se dirigeaient vers les abris. Les autorités ont ordonné la fermeture de tous les commerces jusqu'à mardi.

"Ça va être très, très grave", a prédit Lawrence Samuel, croisé dans un supermarché où il achetait de la nourriture. Sa femme et son fils étaient, eux, au magasin de bricolage pour se procurer des panneaux en bois afin de protéger les fenêtres de leur domicile.

Dans les rues de Kingston, les commerçants commençaient à clouer des planches de contreplaqué pour protéger également leurs vitrines. Les supermarchés de la capitale grouillaient de clients remplissant leur chariot de boîtes de conserve, de bouteilles d'eau, de lampes de poche et de piles.

"J'ai du mal à le supporter", a confié Elaine Russell, qui se souvient encore du passage dévastateur d'Ivan. "La tempête, c'est déjà dur. Mais alors, tout ce qui vient après... Il n'y pas de lumière, pas d'eau".

Dans les îles Caïman, que l'ouragan pourrait frapper de plein fouet lundi, les touristes se sont massés dans l'aéroport international Owens, où les files d'attente débordaient sur la pelouse à l'extérieur du bâtiment. Cayman Airways a ajouté 15 vols à destination de la Floride, dont toutes les places ont vite été vendues.

Le gouvernement de cet archipel britannique a ordonné l'évacuation obligatoire d'ici dimanche midi de Petit Caïman, la plus petite île de l'archipel où habitent environ 150 personnes.

La tempête a causé des inondations samedi dans les zones côtières en frôlant le sud de l'île d'Hispaniola, divisée entre Haïti et la République dominicaine. Une personne a été tuée à Moron, à Haïti, et un garçon a été emporté par la mer en furie en République dominicaine alors qu'il observait les vagues.

Dean devrait poursuivre son chemin vers l'ouest tout en se renforçant et toucher la péninsule mexicaine du Yucatán, près de la station balnéaire de Cancún, dès lundi soir ou mardi matin. Selon le Centre américain des ouragans (NHC), Dean devrait alors être reclassé en ouragan de catégorie 5, la plus élevée, avec des vents de 255km/h.

La tempête pourrait également balayer l'intérieur des terres mexicaines et, mercredi, le Texas. La NASA a décidé samedi d'avancer d'un jour le retour de la navette Endeavour de peur que les intempéries ne forcent un transfert du centre de contrôle de Houston vers à Cap Canaveral en Floride, où les équipements ne sont pas au même niveau. Partie dimanche de la Station spatiale internationale (ISS), Endeavour doit atterrir mardi.

L'ouragan a déjà fait au moins sept morts dans les Caraïbes. Outre les deux morts sur Hispaniola samedi, deux personnes sont mortes vendredi en Martinique, où les cultures de banane et de canne à sucre ont été ravagées, alors que Sainte-Lucie déplorait un noyé. Sur l'île de Dominique, une femme et son fils de sept ans sont morts dans un éboulement.

source : AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM