23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Otages Ben Laden : "La France va payer cher" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
21-01-2011

Dans un enregistrement audio diffusé vendredi par la chaîne de télévision Al Djazira, le terroriste Ben Laden prévient que la France va payer cher, menaçant la vie des otages.

Otages France
Thierry Dol

Le terroriste d'Al Qaïda n'a pas manqué de s'engouffrer dans les brèches d'une politique étrangère désastreuse de la France qu'on n'avait jamais vue auparavant.

Ben Laden a menacé de tuer les otages français si elle ne révisait pas sa politique en retirant ses troupes engagées en terres mulsulmanes (Afghanistan)

Cela concerne au moins deux journalistes enlevés en 2009 mais aussi cinq otages enlevés en septebre dernier sur le site d'uranium d'Arlit au Niger dont Thierry Dol.

Déjà deux jeunes Français ont été tués le 8 janvier lors d'une intervention des forces françaises, avant même toute revendication des terroristes, le premier exécuté et on ne sait même pas ce qui est arrrivé au deuxième, gravement brûlé. Sans faire de conjectures, on se demande si le gouvernement avec M. Alain Juppé a bien mesuré l'assaut donné aux ravisseurs.

Plus tard, c'est Mme Michele Alliot Marie qui proposait d'aider le régime tunisien à la répression des jeunes.

Vraiment pitoyable, M. François Fillon a défendu sa ministre en arguant que sous le gouvernement des socialistes, personne n'avait prévu la chute du Mur de Berlin, et donc non plus le départ du dictateur Ben Ali.

Pourquoi pas soutenir que dans l'affaire du Rainbow Warrior que le lieutenant Royal, frère de Ségolène, n'avait pas prévu que la victime Fernando Pereira serait retournée sur le bateau récupérer son appareil photo. On ne sait toujours pas quelle circonstance atténuante M. Fillon aura trouvé à M. Juppé, sans doute encore plus lamentable...

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM