Menu Content/Inhalt
Nouvelle éruption volcanique à Montserrat (Antilles) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-02-2010

En Martinique, une fine pellicule de cendres recouvrait les voitures ce matin suite à l'éruption volcanique de la Soufrière de l'île de Montserrat aux Antilles.

Eruption Monserrat
Avions de tourisme sur l'aéroport Martinique Aimé Césaire
 

L’aéroport international de Pointe-à-Pitre Pôle Caraïbe a été fermé à titre préventif le jeudi 11 février à la suite des premières retombées de cendres provoquées quelques heures plus tôt par l’explosion du dôme volcanique de la Soufrière de l’île de Montserrat.

La Soufrière de Montserrat, un volcan actif des Antilles qui culmine à 915 mètres sur l’île de Montserrat, est sous surveillance depuis l’éruption du 18 juillet 1995 qui avait dévasté la ville de Plymouth, la capitale.

Depuis juillet 1995, le volcan de La Soufrière de Montserrat subit une importante activité volcanique, caractérisée par l’émergence d’un dôme accompagné de nuées ardentes, d’émissions de cendres et de coulées de débris, ainsi que de lahars.

Les 4000 personnes évacuées en avril 1996 vivaient dans la région proche du volcan, et seraient toujours éloignées de la zone d’activité.

Une nouvelle explosion s’est produite le jeudi 11 février 2010 provoquant des nuées ardentes et un panache de cendres qui a atteint une altitude supérieure à 10 km.

Contrairement à la Soufrière de Guadeloupe dont les éruptions récentes sont de type phréatiques (eau et boue), celle de Montserrat a des éruptions andésitiques libérant des gaz à haute température par explosions (nuées ardentes) comme la Montagne Pelée.

Lire aussi dans les Archives : Plymouth, la Pompei des Caraïbes.

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous