Menu Content/Inhalt
Nicole Scherzinger, femme des îles du hip hop Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-01-2007

Née le 29 juin 1978 à Honolulu, Hawaii (Etats-Unis), de son vrai nom Nicole Elikolani Prescovia , Nicole Scherzinger est la voix principale des Pussycat Dolls. Elle fait également des apparitions en duo (Come to Me, avec Puff Daddy, Supa Hypnotic avec Shaggy)

NICOLE SCHERZINGER  

NICOLE SCHERZINGER


Nicole Scherzinger est de celles que les cadres de l'industrie du divertissement appellent "une triple menace." Cette artiste libre d'esprit n'est pas seulement adorable ; elle sait chanter, elle joue la comédie ET elle sait danser. Dans un domaine auquel il est souvent reproché d'accorder plus d'importance à l'image qu'au talent, cette jeune femme incontestablement ultra-douée, charismatique et à la beauté exotique, brise les stéréotypes.


D'origine philippino-russo-hawaïenne, Scherzinger a su très jeune qu'elle était destinée à évoluer dans le monde du spectacle. Faire son show a toujours été partie intégrante de sa vie. Elle est née à Honolulu, Hawaï. Enfant, elle a assisté aux shows polynésiens que donnaient les membres de sa famille : sa mère était en effet la danseuse principale de Hula, et sa grand-mère, Tutu, en était la chanteuse. Elle avait six ans quand sa famille s'installa à Louisville, dans le Kentucky.  Pour Nicole, abandonner la vie insulaire fut un premier défi. "Au début, ça a été difficile, parce que je ne ressemblais à personne", se souvient-elle à propos d'une période où elle eut parfois l'impression d'être le vilain petit canard.

Elle était alors sans doute loin de se douter qu'elle deviendrait la chanteuse principale d'un groupe sexy qui caracolerait au sommet des charts : les Pussycat Dolls.
Au collège et au lycée, Nicole a suivi des cours d'arts du spectacle. A 14 ans, elle participait à sa première pièce professionnelle, dans les locaux du prestigieux Actors Theatre de Louisville. A la Wright State University de Dayton, Ohio, sa matière principale était le théâtre, et sa deuxième discipline de prédilection la danse. Elle décrocha le rôle de Velma Kelly dans Chicago et celui de Julie LaVerne dans ShowBoat, tout en gagnant sa vie en tant que mannequin.
C'est alors que Nicole  apprit que le groupe de rock Days Of The New était à la recherche d'une chanteuse lead. Peu de temps après avoir entendu les maquettes qu'elle avait enregistrées  avec le chanteur Travis Meeks, le producteur du groupe Scott Litt la fit venir à Los Angeles : elle y enregistra avec eux le deuxième album, puis tout le groupe partit en tournée. De retour de tournée, elle rentra chez elle et se remit à travailler à sa musique.

Cependant, le concours "Popstars" organisé par WB lui fit prendre le volant pour se rendre à Chicago. Là, à cinq heures du matin, elle commença à faire la queue pour l'audition. Ses efforts n'allaient cependant pas tarder à payer. Eden's Crush, le groupe qui se forma grâce à "Popstars" fit sensation. Son album éponyme de 2001 se classa au Top 10 et le single "Get Over Yourself" fut N°1 dans les charts. Le groupe passa un peu plus d'un an ensemble et se produisit sur scène avec N*Sync et Jessica Simpson.
Après Eden's Crush, Nicole se consacra davantage à la comédie. De retour à L.A., elle décrocha des rôles dans des films tels que Chasing Papi et assuma le rôle principal dans la série télé "My Wife and Kids."

Elle entendit bientôt dire que les Pussycat Dolls cherchaient des chanteuses. Et lorsqu'elle apprit que les superstars de l'industrie du disque – Jimmy Iovine et Ron Fair – étaient personnellement impliqués dans le projet, la tenace Scherzinger s'arrangea pour passer un soir et faire son show a capella : Iovine et Fair restèrent babas. Non seulement Nicole décrocha le rôle tant convoité de chanteuse principale de PCD, mais elle est également auteur sur certains titres de l'album à paraître. "Avec les Pussycat Dolls, il n'y a pas de limites, déclare Scherzinger. A chaque spectacle, nous affinons et nous nous découvrons. Nous faisons ce qui nous paraît à chacune le plus authentique, le plus véridique, le plus pertinent." Si Nicole Scherzinger possède à l'évidence tout ce qu'il faut pour faire une grande carrière, c'est la passion avec laquelle elle s'exprime musicalement qui intrigue et inspire ses fans chaque jour plus nombreux.

Nicole Scherzinger est le seul membre des Pussycat Dolls co-auteur sur l'album, elle a co-écrit  I dont need a man avec Kara DioGuardi et Rich Harrison ansi que Buttons avec le producteur Sean Garret.

En 2006, Nicole Scherzinger est partie en tournée avec The Pussycat Dolls pour la promotion de lleur album. Le groupe pense sortir leur deuxième album en 2007, intitulé Double The Trouble. Nicole prépare également son premier single solo (Steam) à paraître prochainement.

source : Universal.

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous