20-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Musique Cap-Vert Cesaria Evora Honneur de la Culture Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09-02-2009

La diva de la musique Cap-verdienne Cesaria Evora a reçu ce lundi soir à Paris l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur de la ministre française Christine Albanel apprend-on de l'Associated Press.

La chanteuse et icône de la musique du Cap-Vert Cesaria Evora a reçu lundi soir les insignes de chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, que lui a remis la ministre de la Culture Christine Albanel.

"Votre voix reconnaissable entre toutes a fait le tour du monde", a déclaré Mme Albanel dans son compliment à celle qu'on a baptisé de par le monde "La diva aux pieds nus", sagement assise en sobre longue robe noire mais chaussée de mules de la même couleur.

Ambassadrice des musiques du monde, devenues particulièrement populaires au début des années 90, Cesaria Evora a enchaîné les tubes capverdiens dont "Cabo Verde", Café Atlantico", mais surtout "Sodade", titre incarnant à merveille, "cette mélancolie, cette solitude" propre à l'âme des habitants de cet archipel de l'océan Atlantique situé au large du Sénégal.

"Ni vos nominations aux Grammy Awards, ni vos disques d'or, ni la présence de Madonna au premier rang de vos concerts new-yorkais n'ont réussi à entamer votre authenticité, ni la vérité qui ont forgé votre succès", a ajouté la locataire de la rue de Valois.

Cesaria Evora est aussi célèbre pour avoir mêlé les genres, "s'inspirant tour à tour de rythmes africains ou cubains. Elle a aussi collaboré avec Bernard Lavilliers sur "Carnets de bords", ou s'est faite accompagner d'Ismael Lô et Cali sur l'album "Rogamar" (2006).

Autre éloge de la ministre, celui à l'implication de la récipiendaire dans les causes humanitaires. Elle faisait partie de l'événement "Drop the Debt" pour l'annulation de la dette des pays pauvres (2003) et a aussi été nommée ambassadrice du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

"Je suis vraiment très contente que l'on ait pensé à moi (pour cette médaille)" a répondu avec sa discrétion légendaire Cesaria Evora par l'intermédiaire d'un traducteur capverdien (cet idiome différant légèrement du portugais, NDLR). Elle a pris le soin de remercier l'ancien président Jacques Chirac: c'est en effet ce dernier qui lui a décerné la distinction sur sa réserve présidentielle en avril 2007, d'où le décalage avec la cérémonie de lundi. C'est la diva qui a souhaité se voir épinglée par la ministre de la Culture en exercice.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM