25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Mondiaux d'athlétisme : le bilan Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
02-09-2007

Le bilan des Mondiaux d'athlétisme d'Osaka 2007 : un seul cas de dopage identifié, les Américains l'emportent devant le Kenya. Les Bamahas sauvent l'honneur des Antilles.

Les Etats-Unis ont confirmé leur suprématie aux championnats du monde d'athlétisme d'Osaka au cours de la dernière journée de compétition.

Allyson Felix, déjà vainqueur du 200 mètres et du relais 4x100, a décroché sa troisième médaille d'or lors de la finale du relais 4x400 remportée par les Etats-Unis devant la Jamaïque et la Grande-Bretagne.

Elle a ainsi rejoint au nombre des multi-médaillés son compatriote Jeremy Mariner, champion du monde du relais 4x400 après avoir été sacré dans le tour de piste individuel.

Les Etats-Unis ont gagné le relais devant les Bahamas et la Pologne qui a crée une petite surprise en devançant la Jamaïque.

Un énorme exploit a également été réussi par Bernard Lagat, certes d'origine kenyane mais désormais américain, qui est devenu le premier athlète à réussir le doublé 5000-1500 mètres aux mêmes championnats du monde.

Dimanche, Lagat a remporté le 5.000 en 13 minutes 45 secondes et 87 centièmes. Il a devancé le Kenyan Eliud Kipchoge, champion du monde il y a quatre ans à Paris, et l'Ougandais Moses Kipsiro.

C'est pourtant une Croate, Blanka Vlasic, qui a conquis le public japonais par ses larmes de joie après sa victoire dans le concours de saut en hauteur.

Après son saut victorieux à 2,05 mètres, Vlasic n'a pas fait que pleurer. Elle a dansé, aussi, une main sur la hanche, l'autre pointée vers le ciel.

"Je voulais tellement ce titre. Je suis en état de choc. Ma danse? Je ne pourrais pas la refaire. A chaque compétition, j'en invente une nouvelle. Cela met du piment", a-t-elle dit.

UN CAS DE DOPAGE

Comme à son habitude, le lanceur de javelot Tero Pitkamaki a défié les règles de son exercice pour s'imposer avec un jet à 90,93 mètres devant le Norvégien Andreas Thorkildsen et l'Américain Breaux Greer.

Le style très particulier du Finlandais n'est pas sans risque comme l'a démontré l'incident survenu en juillet lors du meeting Golden League de Rome, lorsque son javelot est allé frapper au côté le Français Salim Sdiri qui s'échauffait sur l'aire de saut en longueur.

Battus par Lagat dans le 5.000, les Kenyans ont pris leur revanche en finale du 800 mètres gagnée par Alfred Kirwa devant le Canadien Gary Reed et le Russe Yuri Borzakovski.

Le 1.500 mètres dames est allé à l'athlète de Bahrein Maryam Yusuf Jamal, transfuge de l'Ethiopie, qui a devancé la Russe Yelena Soboleva et l'Ukrainienne Irina Lishchynska.

Au tableau des médailles, les Etats-Unis ont écrasé tous les autres pays avec 14 or, 4 argent et 8 bronze. Le Kenya est deuxième avec 5 or, 3 argent et 5 bronze.

La France est 24e ex aequo avec le Canada avec deux médailles d'argent pour tout butin.

Avant les dernières épreuves, le président de l'IAAF, Lamine Diack, a annoncé que la plus importante opération anti-dopage jamais réalisée à des championnats du monde d'athlétisme avait révélé un "résultat contraire".

L'identité et la nationalité de l'athlète concerné ne seront révélées que la semaine prochaine.

Depuis le début des Mondiaux d'Osaka, le 20 août, jusqu'à la fin de l'avant-dernière journée de compétition, samedi, 1.060 contrôles - 550 urinaires et 510 sanguins - ont été effectués sur 926 athlètes.

En 2001, les championnats du monde d'Edmonton avaient été marqués par un nombre record de 13 cas de dopage. Neuf cas avaient été découverts à Paris en 2003 et deux à Helsinki en 2005.

Source : OSAKA, Reuters

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM