Menu Content/Inhalt
Membres: 527
Publications: 1503
Liens: 12
Mondial de Volley : Les Bleus surpassent le Brésil Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
19-11-2006

Lors du Mondial de Volley-ball au Japon, la France bat le Brésil champion du monde en titre et supposé invincible, en match de poule, sur un score de 3 à 1 : ascendant psychologique encourageant.

Mondial Volley
Hardy-Dessources
  

Les Martiniquais assurent au centre 

"S’ils ne doivent pas encore se bercer d’illusions et se croire arrivés au titre suprême, les Bleus peuvent néanmoins s’appuyer sur certaines certitudes. Ainsi, en l’absence d’Olivier Kieffer, victime d’une entorse à une cheville, la jeune garde martiniquaise composée de Romain Vadeleux et Gérald Hardy-Dessources a parfaitement pris le relais au centre. Quant à Pierre Pujol, il a particulièrement bien plu à son coach : « Il a parfaitement géré le jeu. J’ai beaucoup aimé ce qu’il a fait. » Impeccables en réception lors des trois derniers sets au cours desquels des aces ont souvent fait du bien (réception et services, les deux points noirs de samedi face aux « Aussies »), les Français ont proposé un volley chatoyant devant Giba – le meilleur joueur du monde - et ses acolytes, décontenancés par tant de résistance, de variété dans le jeu et de panache.

Désormais qualifiés pour le deuxième tour et idéalement lancés vers les demi-finales, les Bleus vont maintenant pouvoir analyser tout ça lundi au cours d’une journée de repos idéale avant de retrouver les Allemands mardi. Des Allemands eux aussi invaincus dans cette poule B et en nets progrès comme ont pu le constater les Français à Coubertin il y a deux semaines lors du tournoi de France (victoire 3-1 de la France)."

Les réactions du match France - Brésil

Gérald Hardy-Dessources (central de l'équipe de France) déclare : On a été très bon au service. Ca a été la clé car il faut absolument éviter que les Brésiliens soient trop à l'aise en réception. Au bloc, on a ralenti pas mal de ballons. Après une telle victoire, on ne peut pas faire autrement que de battre l'Allemagne mardi. Ce sera un match capital. Ils sont à notre portée.

Stéphane Antiga (capitaine de l'équipe de France) : On a pris conscience qu'il fallait arrêter de se poser des questions et sans ça on courait à la catastrophe. Philippe (Blain) nous a parlé, on a réfléchi. Tout a été plus fluide aujourd'hui, on a été précis sur les contre-attaques, on a bien défendu. On est enfin entré dans la compétition. Le risque maintenant c'est de se croire invincible. On est loin d'être à l'abri. On a battu les numéros un mondiaux, mais il manque le piment d'une finale. C'est une superbe expérience, mais ça reste un match de poule.

Philippe Blain (entraîneur de l'équipe de France) : Après l'Australie, j'ai essayé de faire comprendre aux joueurs que la seule chose qu'on n'avait pas le droit de faire, c'était de ne pas tout donner, d'avoir de la retenue. Je leur ai dit qu'il fallait se lâcher, accepter de prendre des risques. Contre le Brésil, qui était favori, c'était plus facile à ce niveau-là. On n'avait pas trop de pression. Le gros bon point c'est qu'on a bien tenu en réception. On a été bon au service et on a réussi à passer par le centre. Contre une équipe comme le Brésil, il est indispensable d'être crédible à ce niveau-là. Pour aller au bout, il y a encore beaucoup de rencontres à gagner, mais maintenant on sait qu'on peut y arriver.

Feuille de match :

A Fukuoka : France bat Brésil 3 à 1 (20-25, 25-22, 25-23, 29-27)
Spectateurs : 3066
Arbitres : MM. Pereyra (ARG) et Jacyna (POL)

France
Six de départ : Pujol (passeur), Granvorka (attaquant de pointe), Antiga, Samica (réceptionneurs attaquants), Vadeleux, Hardy-Dessources (centraux)
Libéro : Exiga
Entrés en jeu : Kilama, Kapfer
Meilleur attaquant : Vadeleux (14/18)
Meilleur contreur : Vadeleux (2)

Brésil
Six de départ : Ricardo (passeur), Andre (attaquant de pointe), Giba, Dante (réceptionneurs attaquants), Gustavo, Rodrigao (centraux)
Libéro : Sergio
Entrés en jeu : Anderson, Samuel, Andre Heller, Murilo, Marcelinho
Meilleur attaquant : Dante (13/22)
Meilleur contreur : Gustavo (3)

source : sport365.fr, AFP

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous