Menu Content/Inhalt
Membres: 523
Publications: 1503
Liens: 12
Mariage homosexuel défilé en masse à Paris Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
24-03-2013

Les opposants au mariage homosexuel en France ont défilé en masse à Paris entre la Défense et l'Arc de Triomphe pour faire pression sur les sénateurs.

Mariage homosexuel défilé

Manif pour tous

Une foule massive d'opposants a envahi dimanche après-midi le nord-ouest de Paris pour demander le retrait du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux homosexuels. Le rassemblement a été émaillé par des tirs de gaz lacrymogènes.

Des centaines de milliers de personnes, parmi lesquelles de nombreuses familles, s'étaient massées entre la Défense et l'Arc de Triomphe, sur un axe long de 5 kilomètres. Les organisateurs ont revendiqué "au moins 1,4 million" de participants contre une première estimation de 300'000 manifestants, selon la police.

Intervenant sur un podium géant, Henri Guaino, député de l'UMP (Union pour un mouvement populaire, principal parti d'opposition), qui avait appelé les manifestants à "censurer" le gouvernement "dans la rue", a lancé aux manifestants: "Le 13 janvier vous étiez un million. Vous êtes plus nombreux aujourd'hui".

Cette dernière manifestation avait rassemblé 340'000 manifestants, selon la police, près d'un million, selon les organisateurs. La préfecture de police de Paris a précisé que "les chiffres définitifs seraient communiqués en début de semaine prochaine, après le visionnage de l'ensemble des films de la manifestation".

"Les gens sont en colère"

"Si aujourd'hui il y a autant de monde, c'est aussi parce que les gens sont en colère", a déclaré le président de l'UMP Jean-François Copé. "Et ils sont en colère sur la façon dont le gouvernement a traité ce mouvement. Il l'a traité avec mépris." Des responsables du Front national étaient également présents dans le cortège.

Des gaz lacrymogènes ont été tirés par des gendarmes mobiles à plusieurs reprises pour "maintenir les manifestants", qui voulaient accéder aux Champs-Elysées. "Entre 100 et 200 personnes ont tenté de forcer un barrage" pour rejoindre ce périmètre "interdit", a expliqué un porte-parole de la préfecture de police.

Examen le 4 avril

Le texte de loi, qui ouvre aux homosexuels la possibilité de se marier et d'adopter, a été voté le 11 février par les députés. Il doit être examiné par les sénateurs à partir du 4 avril.

 

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous