24-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Législatives Partielles : le résultat de la publicité comparative Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
18-03-2013

French Politics. Aux législatives partielles de la 2eme circonscription de l'Oise (60, Nord), la publicité politique comparative ramènerait-elle les électeurs à leur déception du changement prôné par le PS ?

Legislatives Partielles résultat

Législatives partielles : le PS éliminé 

Le résultat largement commenté de l'actualité politique de cette semaine est l'élimination de la candidate PS Houssin dans l'Oise, arbitre du duel UMP-FN de dimanche prochain.

Lors de l'élection de Juin, le candidat UMP député sortant Mancel l'avait emporté d'une courte tête sur la candidate socialiste Huisson, mais cette élection avait été invalidée par le Conseil Constitutionnel pour cause d'irrégularité de campagne électorale. La candidate FN Italiani était présente dans cette triangulaire. Aujourd'hui,  l'UMP est en tête (40,6 %), suivi du FN (26,6%) et le PS fermant la marche sous la barre des 12,5 % d'inscrits se retrouve éliminé pour cause d'abstention record (67,2 %). Un scénario qui ne saurait être expliqué uniquement par les conditions météorologiques difficiles en France actuellement. De plus, la candidate du PS n'a pas appelé à voter pour le candidat UMP au deuxième tour.

Publicité politique comparative

La publicité comparative consiste à faire la réclame de son produit en le présentant à côté de produits concurrents explicitement nommés en les décriant par rapport au sien. Le slogan développé par le FN présente celui du PS comme incompétent et celui de l'UMP comme inutile. Le parti de Marine Le Pen renvoie dos à dos ses adversaires, les faisant souffrir subtilement d'une double tare, l'UMP comme inutile car incompétent lui aussi, interchangeable avec le PS, lui aussi inutile.

Ce marketing politique peut il avoir une conséquence néfaste sur l'électeur l'invitant à la désertion des urnes ? Car il est le principal auteur de la situation ubuesque puisque c'est lui le mandant du produit en place, et il pourrait se sentir lui aussi, incompétent et inutile au point de s'abstenir...

Mais la principale interrogation est : est-ce moins par incompéténce que par un manque tragique d'audace des instigateurs du changement, et de l'alternance politique, le PS, que la débâcle arrive ?

A moins d'une révision par le PS qui a tous les pouvoirs jusqu'en 2017 du code électoral, on peut craindre que pour les scrutins majoritaires à deux tours à venir (municipales 2014, législatives, présidentielle, etc.), le nouveau secrétaire général Harlem Désir passe son mandat à "appeler à voter l'UMP sans hésitation" (traduisez : faire barrage au FN).

En effet, à part le mariage pour tous, législation conduite par une femme d'action la garde des Sceaux Christiane Taubira, et l'engagement militaire au Mali, on ne voit guère grande promesse tenue ni décision magistrale du nouveau gouvernement.

Là encore, pour le Mali, éviter la coupe réglée de 6.000 Français résidant au Mali en déployant la 4eme puissance militaire mondiale contre une bande de desperados islamistes sans délivrer un seul otage français, tu parles d'une décision  et d'un résultat extraordinaires. Une croisade assez minable, oui.

Pour recoller aux critères de stabilité de Maastricht, avoir fait peser l'effort national sur les entreprises, la classe moyenne et les revenus du capital et de l'immobilier  en prétendant limiter les dépenses publiques, ce n'est pas très courageux. Maintenant, les entreprises regrettent le tandem Sarkozy-Fillon, les ménages regrettent le changement, et Depardieu se barre... Mais bien sûr, il reste encore quatre ans pour faire le boulot et faire oublier le bilan du gouvernement précédent (+ 1 million de chômeurs). Sinon, un égarement qui coûterait cher en promesses non tenues là où les premiers de la classe Jacques Cheminade et François Bayrou qui avaient dit l'atroce vérité depuis 2007 auraient préconisé un tiers d'effort sur les revenus du capital et deux tiers de réduction des dépenses publiques, en épargnant les ménages, la classe moyenne et les entreprises. Ce qui aurait largement suffi pour limiter la casse dans la 5ème puissance capitaliste mondiale aujourd'hui dépassée par la Grande-Bretagne, et toujours 2ème puissance européenne. Au lieu de cela, c'est l'attentisme qui semble-t-il prévaut, avec comme arbitres les écologistes, les centristes et les internationalistes, puis les régionalistes autonomistes de tous bords ébahis. 

En clair, ou à moins d'une réforme électorale imprévue, ce cas d'école de la 2ème circonscription de l'Oise laisse entrevoir que le PS semble prêt malgré lui à ouvrir la grande porte au FN.

24.03.2013. Le député sortant UMP Jean-François Mancel a remporté une courte victoire (51,68%) sur son adversaire du Front national Florence Italiani (48,32%) dans la 2e circonscription de l'Oise.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM