Menu Content/Inhalt
Membres: 527
Publications: 1503
Liens: 12
L'aéroport s'appellera Martinique-Aimé Césaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
23-11-2006

L'aéroport de la Martinique actuellement appelé Le Lamentin (code FDF pour Fort-de-France) sera rebaptisé officiellement Aéroport Martinique-Aimé Césaire.

Aéroport  Martinique-Aimé Césaire 

Dérégulation du transport aérien dans les DOM en mars 2007

A l'occasion d'une réception offerte au ministère de l'Intérieur pour les maires d'Outre-mer actuellement à Paris (Congrès des maires de France), M. Sarkozy a présenté de nouvelles règles de transport aérien pour les départements de Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion.
"Je suis aujourd'hui en mesure de vous annoncer qu'à compter de mars 2007 (les) règles restreignant la concurrence auront été modifiées après consultations des collectivités concernées et des acteurs économiques".

"Il faut que la continuité aérienne (...) entre la métropole et l'Outre-Mer soit une réalité". "Les prix sont trop élevés sur les lignes qui desservent l'Outre-Mer" en partie notamment à cause de la régulation du marché aérien.

Les règles spécifiques en vigueur dans les DOM "constituent de fait une barrière à l'entrée pour toute nouvelle compagnie aérienne désirant s'implanter sur ce marché", a-t-il expliqué.

Un sacrifice pré-électoral fait à Aimé Césaire

M. Sarkozy a également précisé que l'aéroport international de Fort-de-France actuellement appelé Le Lamentin (code FDF) sera rebaptisé Aéroport Martinique-Aimé Césaire, du nom du poète et député-maire de Fort-de-France de 1945 à 2001, nom proposé et adopté par le Conseil Général de la Martinique lors d'une réunion plénière, mettant fin à une polémique entre ces élus et ceux du Conseil Régional de Martinique, certains proposant le nom de Frantz Fanon pour cet aéroport français.
A titre de comparaison, l'aéroport de Dakar-Yoff porte déjà le nom du sénégalais Léopold Sédar Senghor et l'aéroport de l'île de Barbade, construit par les Américains, celui du barbadien Grantley Adams.

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous