23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
La Réunion - COSPAR Arèt ek sa ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
05-03-2009

L'appel lancé à l'île de la Réunion par le Collectif des organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion (COSPAR) a été reçu 5 sur 5. Plus de 15.000 manifestants contre la vie chère se sont réunis dans les rues de Saint-Denis la capitale et Saint-Pierre ce jeudi 5 Mars.

Grève Réunion COSPAR arèt ek sa !
A la Une à la Réunion
 

Partis de l'ancienne gare routière direction la Préfecture, à Saint-Denis, les manifestants en forte affluence ont relayé l'appel de 39 organisations réunionnaises résumé sur une banderole : "Chômage, précarité, pauvreté, bas salaires... Arèt ek sa !" (Arrêtez avec ça). Des hommes politiques tels que Vergès (communiste, Conseil Régional) et Robert député-maire  UMP du Tampon soutenaient le mouvement. A Saint-Pierre, ils étaient plus de 5.000 à manifester.

"Notre objectif est largement rempli", a délaré Jean-Hugues Ratenon, président de l'association Agir pou nout tout (Agir pour nous tous) et porte-parole du collectif réunionnais.

A la fin de la matinée, le préfet Pierre-Henri Maccioni a reçu une délégation du COSPAR. Le représentant de l'Etat s'est vu remettre une plateforme de 62 revendications qui seront négociées dans les jours à venir avec les représentants de l'Etat et du patronat. Les principales portent sur une hausse de 200 euros des bas salaires et petites retraites et à une baisse de 20% des prix des produits de grande consommation.

"On va s'appuyer sur la victoire aux Antilles pour satisfaire le plus grand nombre de nos revendications, a affirmé Ivan Hoareau, syndicaliste de la CGTR au COSPAR, ajoutant: "Si on continue ici, c'est aussi pour aider les copains antillais". Ainsi, un autre appel à la grève générale reconductible a été lancé pour le mardi 10 mars.

 On pouvait observer une manifestation dans le calme regroupant toutes les composantes de la société malgré le blocage de l'entrée Est de Saint-Denis et de l'enceinte portuaire du chef-lieu, alors que les transports en commun étaient stoppés et que les commerces avaient baissé leur rideau. Aucun débordement n'a été signalé.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM