23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
La Martinique sous les eaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
05-05-2009

L'île de la Martinique est actuellement sous les eaux en raison de pluies diluviennes entravant la circulation et provoquant des éboulements.

Martinique sous les eaux 

Les fortes pluies en Martinique depuis le weekend du 1er mai, continuent au point de ralentir l'activité. Un motard tentant de traverser une rivière à gué a perdu la vie. Des routes sous les eaux sont impraticables. Des éboulements ont également eu lieu à cause de l'importance des précipitations.

Ce mardi, de nombreuses écoles et administrations ne sont pas en mesure d'assurer leur service. les rivières dont la Lézarde du centre sont en crue. Des carrefours, des portions de routes, carrefour Mahaut et l'autoroute sont inondés et ont été balisés par les autorités pour prévenir tout accident. Le retour à la normale sur l'île de la Martinique dépend de l'amélioration des conditions météorologiques qui sont toujours dégradées pour l'instant. Les usagers sont priés (et contraints) d'éviter tout déplacement.

Plus d'infos : (©AFP / 05 mai 2009 15h11)

Pluies exceptionnelles en Martinique: deux morts, 4 blessés

FORT-DE-FRANCE - Des pluies d'une abondance exceptionnelle mardi en Martinique, ayant provoqué des crues de rivières et des inondations de communes, ont fait deux morts et quatre blessés, selon la préfecture de ce département-région d'Outre-mer.

Il est tombé en une nuit sur l'île antillaise un tiers des précipitations que reçoit Paris en un an, a indiqué à la presse le préfet Ange Mancini.

90% des écoles ont été fermées par décret des communes et la route reliant Fort-de-France à l'aéroport du Lamentin était toujours impraticable à 20H30 (14H30 en Martinique), la rivière Lézarde ayant débordé.

Cependant, une décrue s'amorçait et l'alerte orange décrétée mardi matin (heure locale) impliquant de rester chez soi, était repassée au jaune (vigilance requise).

Des glissements de terrain étaient redoutés, la terre étant saturée d'eau. La cellule de crise mise en place à la préfecture restait activée.

A Paris, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a exprimé "sa profonde émotion" après la mort de deux personnes et demandé "à l'ensemble des Martiniquais de rester vigilants et de respecter les consignes de sécurité données par les autorités".

Une des deux personnes ayant péri est un automobiliste emporté par une rivière en crue au passage d'un gué à Sainte-Marie (nord-est). L'autre est un homme handicapé de 77 ans piégé par la montée des eaux à Saint-Esprit (sud). Un de ses voisins a témoigné, sur plusieurs médias, avoir réchappé du danger mortel en s'enfuyant de chez lui à la nage.

Les détails sur les quatre personnes blessées - circonstances et gravité - n'étaient pas disponibles mardi soir.

Selon des témoignages de maires, les communes de Trinité et du Robert (côte atlantique), du Lamentin (centre), de Rivière-Salée, du Saint-Esprit, François, Rivière-Pilote (sud) ont été inondées. Plusieurs habitants se sont retrouvés retenus chez eux avec parfois un mètre d'eau à leur domicile.

Une femme et ses deux enfants de 17 et 3 ans et demi ont été emportés par des flots mais ont pu s'accrocher à des bananiers. Ils sont restés ainsi une bonne partie de la nuit à Trinité. Hospitalisés quelques heures, ils sont ressortis sains et saufs.

Selon la préfecture, la Martinique a vécu une situation inédite dans la mesure où les pluies venant de l'Atlantique se sont arrêtées sur l'île. En l'absence de vents et d'alizés, la stagnation des nuages a suscité des précipitations très localisées, qui ont commencé en pleine nuit.

Selon EDF, presque tous les foyers privés d'électricité - 20.000 au plus fort - ont été rétablis, hormis certains à Sainte-Marie et au Gros Morne (centre).

Certaines familles ont été privées d'eau en raison de canalisations endommagées par des glissements de terrain.

En huit points, des départementales ont subi des dégâts importants. Les rétablir impliquera plusieurs jours de chantier, selon la préfecture.

Quatre candidats à un concours national d'entrée aux grandes écoles ont dû être héliportés pour pouvoir participer aux épreuves organisées au lycée Bellevue de Fort-de-France. Ils ont pu arriver à temps et l'épreuve a commencé normalement à 13H00 avec 37 élèves.

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM