22-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Haïti effondrement d'une école à Port-au-Prince Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
08-11-2008

Une école s'est effondrée à Pétionville en Haïti dans les hauteurs de Port-au-Prince faisant au moins 47 morts et 80 blessés.

L'effondrement du collège La Promesse est survenu vendredi matin et les équipes de secours (Croix-Rouge, ONU, sécurité civile française) s'activaient à la recherche de survivants encore samedi dans les décombres.

Dès le départ, des milliers de personnes, familles et voisins, en larmes et en colère, ont afflué, bloquant l'étroite rue menant au bâtiment effondré, bataillant avec les responsables de l'école pour tenter d'accéder au site.

Casques bleus et policiers haïtiens ont réussi à établir un semblant d'ordre, organisant chaînes humaines de bénévoles et barrages. Mais aucun matériel lourd de déblaiement n'avait pu atteindre les lieux, les secouristes se contentant de rechercher à mains nues cadavres et éventuels survivants dans l'amas de béton.

Au moins 39 corps ont été transférés à la morgue de l'hôpital principal de Port-au-Prince, selon le porte-parole de la police Garry Desrosier. Huit blessés ont par ailleurs succombé dans un centre géré par Médecins Sans Frontières, selon François Servranckx, le porte-parole de l'ONG française, qui soignait plus de 80 autres blessés.

Les voisins évoquaient une reconstruction à la hâte après un premier effondrement partiel il y a huit ans, expliquait Jimmy Germain, enseignant français à La Promesse, dont le troisième étage était encore en cours de construction.
Le président René Préval est venu apporter son soutien moral aux familles, exhortant en outre les riverains à évacuer les bâtiments environnants, de crainte qu'ils ne s'effondrent aussi, fragilisés par la catastrophe sur ces collines instables.
Pour la maire de la ville, Claire Lydie Parent, un défaut structurel de l'édifice serait à mettre en cause, et non les récentes tempêtes tropicales qui ont frappé l'île, faisant quelque 800 morts et aggravant encore le drame perpétuel de pauvreté que vit Haïti. (d'après AP)

On ignorait combien d'élèves exactement se trouvaient dans le bâtiment de trois étages en béton au moment du drame vendredi matin. Mais selon les autorités, au moins 500 enfants et adolescents, de la maternelle au lycée, fréquentent le Collège La Promesse, un établissement surpeuplé, comme nombre d'écoles de la pauvrissime Haïti.

Nouvel effondrement d'une école à Haïti: au moins cinq blessés 

(12 Novembre 2008)

Moins d'une semaine après l'effondrement d'une école qui a fait 89 morts le 7 novembre à Pétionville près de Port-au-Prince, un nouvel établissement scolaire s'est partiellement écroulé mercredi matin dans la capitale haïtienne. On déplore au moins cinq blessés, selon les autorités locales.

Une partie de l'établissement scolaire, l'école de la Grâce Divine, s'est effondrée pour une raison indéterminée, au moment des cours.

On ignorait dans l'immédiat la cause de l'incident. Edouard Ernseau, responsable des services d'urbanisme à Port-au-Prince, a toutefois précisé que des pluies récentes avaient pu affaiblir la structure du bâtiment.

Samedi, le président haïtien René Préval a annoncé qu'une construction de mauvaise qualité était à l'origine de l'effondrement du collège La Promesse qui avait fait 89 morts la veille. Il a averti que de nombreux autres bâtiments à Haïti couraient le même risque et a appelé à une vigilance accrue. AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM