19-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Advertisement
Guyane baisse de 30 cents sur le carburant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
28-11-2008

La Guyane, pays frontalier du Venezuela (enfin... ce n'est pas vraiment le cas de la Guyane Française, précisons-le) grand exportateur de pétrole d'Amérique (le Venezuela), a obtenu des autorités françaises une baisse de 30 centimes d'euros sur le carburant.

Guyane baisse de l'essence de 30 cents 

"Il y a une grosse grève en guyane plus rien ne sort ni ne rentre, la poste est fermée , le courrier ne peut plus circuler, l'aéroport et le port sont fermés, cela dure depuis une semaine, la situation devient critique." C'est ainsi que l'on pouvait décrire la Guyane ces derniers jours d'après un témoignage non vérifié d'une guyanaise de Sinnamary jointe par mail .

Des barrages installés un peu partout aux endroits stratégiques par les manifestatants consommateurs d'essence ont déjà paralysé la Guyane  pendant 5 jours. Seul un bateau important des médicaments pour le Centre Hospitalier de Guyane a pu être autorisé à livrer sa marchandises.

La baisse du carburant négociée par le ministre de l'outremer avec les compagnies de pétrole est applicable ce lundi 1er décembre par décrêt du préfet de Guyane et concerne essence et gasoil. L'essence coûtait environ 1,77 euro à la pompe alors qu'elle est d'environ 1,40 aux Antilles (Martinique, lire le prix sur la pompe pour plus de précisions en faisant le plein ce week-end). Plus chère en tout cas qu'en France. La Dominique, île voisine (de la Martinique) qui raffine du brut venant de pays ACP (Venezuela, Trinidad) a de l'essence nettement moins chère.

Les taxes pétrolières qui constituent l'essentiel du surcoût du prix du litre d'essence qui comporte de nombreuses zones d'ombre, alimente le budget des collectivités régionales issues de la nouvelle organisation décentralisée de la France. Une telle baisse devrait se faire ressentir plus tard dans la gestion des collèges et lycées ou des réseaux routiers, la formation professionnelle dont sont en charge ces régions. Mais elles pourront trouver aisément d'autres sources de financement qui affecteront aussi les consommateurs, de façon probablement plus transparente

Avec la récession économique due à la crise financière, le baril de brut a connu une forte baisse atteignant l'un de ses plus bas niveaux depuis le début des années 2000, après avoir flambé quelques mois. Mais cette baisse n'avait pas été répercutée à la pompe pour les consommateurs. (Il faut environ deux mois, paraît-il, alors que le préfet de Guyane va le faire en 2 jours).

C'est la ville de Kourou qui a le plus souffert du blocus, puisque le lancement de la fusée Ariane qui doit mettre en orbite deux satellites européens de télécommunications a été reporté de plusieurs jours. Les habitants de Kourou et de l'ensemble de la Guyane quant à eux en ont également pâti, comme les communes du fleuves, tel Papaïchton où il n'y a plus d'eau potable depuis quelques jours, d'après un témoignage non vérifié.

Au large de la Guyane, des syndicats pétroliers ont découvert en 2004 ce qui pourrait être un gisement de quelques 500 millions de barils de pétrole brut (Matamata Prospect)...  

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM