Menu Content/Inhalt
Accueil arrow AM News arrow Martinique arrow Guyane : l'ONU adopte la déclaration sur les droits des Peuples Indigènes
Membres: 531
Publications: 1503
Liens: 12

Documents connexes

Guyane : l'ONU adopte la déclaration sur les droits des Peuples Indigènes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-09-2007

L’assemblée générale adopte La Déclaration des NATIONS UNIES (ONU) sur les droits des Peuples Indigènes.

Guyane
Chef Charles et Jocelyn Thérèse

L’assemblée Générale adopte La Déclaration de NATIONS UNIES sur les droits des Peuples Indigènes à New York, aux NATIONS UNIES. L'Assemblée Générale, le plus haut corps du système de Nations Unies, dans une session historique a adopté la Déclaration de Nations Unies sur les Droits des Peuples Indigènes, après plus de 20 années de négociations intensives entre états-nations et Peuples Indigènes.
Le vote a gagné avec une majorité irrésistible dans faveur de 143 voix, avec seulement 4 votes négatives lancés par le (Canada, Australie, Nouvelle Zélande, États-Unis) et 11 abstentions (Azerbaïdjan, Bangladesh, Bhoutan, Burundi, Columbia, Géorgie, Kenya, Nigeria, Fédération russe, Samoa, Ukraine).
Les peuples Indigènes du monde dont beaucoup ont travaillé infatigablement pour l'adoption de la Déclaration depuis son commencement étaient présents pour témoigner aux Quartiers généraux des Nations Unis à New York.
Pour les peuples indigènes que nous sommes “La Déclaration ne représente pas uniquement le point de vue des Nations Unies, ni ne représente pas uniquement le point de vue des Peuples Indigènes. C'est une Déclaration qui combine nos vues et intérêts pour le futur. C'est un outil pour la paix et la justice, basé sur la reconnaissance mutuelle et le respect mutuel.”
L a Fédération des organisations autochtones de Guyane –FOAG, l’ensemble des autorités des nations indigènes de Guyane : kali’na, Lokono, Wayana, Wayapi, Teko, Pahikweneh, du Nord, au Sud, Est et Ouest , avec l’ensemble de sa jeunesse et les femmes adressons un hommage appuyé à la lutte de nos peuples durant des décennies , nous nous adressons également aux états et, particulièrement à la France et aux états de l’UNION européenne afin qu’émergent dans le dialogue un nouveau partenariat basé sur le respect et la reconnaissance de la libre détermination des peuples indigènes du monde .
Les peuples indigènes de Guyane continueront inlassablement leurs luttes pour la récupération de leur souveraineté jamais concédée, la restitution de leurs territoires et ressources naturelles pour le bien être des générations futures et pour une Guyane prospère, fière et réconciliée.

Jocelyn R THERESE Jean Aubéric CHARLES Michel THERESE
COICA CG Coordinateur General FOAG Conseil des chefs coutumiers de Guyane

FOAG - FEDERATION DES ORGANISATIONS AUTOCHTONES DE GUYANE
Federación de las organizaciones indígenas de la Guyana Francesa
Federation of indigenous Organizations of French Guyana
COMMUNICATION GENERALE
Nations UNIES : ONU

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous