21-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Guyane : deux français sont portés disparus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
03-03-2007

Deux Français sont portés disparus en Guyane après être partis randonner le 13 février dans une zone forestière.

Deux Français sont portés disparus en Guyane après être partis randonner le 13 février dans une zone forestière, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture du département d'outre-mer.

La gendarmerie a lancé des recherches, dès qu'elle a été alertée par la famille d'un des jeunes gens, a précisé à l'Associated Press le sous-préfet de permanence Jean-René Vacher.

Une réunion rassemblant des représentants de la préfecture, des gendarmes et des forces armées a eu lieu samedi en vue d'une "montée en puissance du dispositif".

A la suite de cette réunion, un groupe de gendarmes devait rejoindre dans la journée le Saut Grand Canori, point de départ de la randonnée des disparus. Il devrait a priori être accompagné de pisteurs indiens, spécialisés dans la recherche des traces, pour tenter de retrouver le chemin emprunté par les deux jeunes gens.

Parallèlement, des militaires, spécialistes forêt, devaient se rendre à Saül, point d'arrivée supposé de l'expédition, et faire le chemin en sens inverse, tandis que d'autres recherches devaient être menées par voie aérienne, selon M. Vacher.

Les deux disparus, âgés d'une trentaine d'années et originaires, l'un du Var et l'autre de la région bordelaise, sont arrivés en Guyane le 12 février pour effectuer une randonnée pédestre entre l'Approuague, fleuve au sud de Cayenne, et Saül, petite commune touristique au centre de la Guyane, a expliqué M. Vacher. La sous-préfecture avait dans un premier temps déclaré que les deux personnes venaient, l'une de Marseille, l'autre de Carpentras.

Ils sont descendus le lendemain à Régina, ville où passent les pirogues et "ont remonté durant une journée l'Approuague avec un piroguier. A partir de là, ils se sont retrouvés tous les deux et sont partis vers Saül à pied dans la forêt guyanaise", a-t-il dit.

Ce parcours, emprunté par les randonneurs et dépourvu de sentiers, s'effectue normalement entre six et une dizaine de jours. D'après le sous-préfet qui a cité le piroguier, les deux hommes "sont partis uniquement avec une carte et une boussole".

"Au moins l'un d'eux aurait vécu en Guyane il y a quelques années et il semble que l'un d'eux soit venu à Saül il y a trois quatre ans et ait fait des randonnées", a ajouté Jean-René Vacher.

Il a expliqué qu'un des disparus était originaire du sud de la France, mais n'a pas donné de détails sur l'autre homme.

D'après lui, les gendarmes "ont été avertis il y a deux jours" par l'une des familles, et des recherches, auxquelles participent la brigade de Régina et des hommes de la compagnie de Cayenne, ont été lancées.

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM