25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Grammy Awards : Winehouse omniprésente Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-02-2008

L'histoire et le talent de Amy Winehouse, auteur de Rehab, en cure de désintoxication au Royaume-Uni pourraient éclipser l'hégémonie de Kanye West aux 50èmes Grammy Awards.

Amy Winehouse - Grammy Awards Tribute
Amy Winehouse

LOS ANGELES - Le rappeur Kanye West est le plus doté en nominations avec huit Grammy awards et a la réputation, bonne ou mauvaise, de créer des moments mémorables aux awards.
Mais la superstar productrice de rap pouvait être dépassée lors de la nuit des Grammy diffusée en direct sur CBS, par un autre candidat qui n'est même pas en mesure d'assister à la cérémonie ce dimanche.

La chanteuse de soul auteur compositeur britannique Amy Winehouse, en lice pour six prix, dont l'album de l'année pour son album "Back to Black" devait assister à la cérémonie par satellite depuis son pays d'origine, où elle est actuellement traité dans un centre de désintoxication pour l'abus de substances illégales.

'I cheated myself Like I knew I would' (You Know I'm No good, Back to Black, 2007)

Dans les jours qui ont précédé la cérémonie, le suspens était de savoir si la chanteuse de 24 ans, Amy Winehouse, dont la vie personnelle a volé en éclats au cours de la dernière année de sa carrière épanouie, serait à la cérémonie sous une forme quelconque. Il était difficile de dire si elle aurait suffisamment récupéré pour y assister ensuite, il restait à savoir si les États-Unis lui accorderait un visa de travail.

Après qu'Amy Winehouse ait été finalement rejetée pour ce visa cette semaine, les producteurs Grammy avaient arrangé pour elle un telecast (télédiffusion depuis son centre de traitement). Peu après, le gouvernement américain a changé d'avis et a approuvé le visa Winehouse, mais il était trop tard dans la semaine, à ce moment-là pour organiser le voyage.

Winehouse est la challenger en nombre de nominations de Kanye West, nominé pour la troisième fois pour l'album de l'année,  et nominé dans le catégorie rap comme il l'est habituellement.
Fin de l'année dernière, Kanye West a subi la perte traumatique de sa mère et manager Donda West qui est décédée à la suite de complications de chirurgie plastique. West, dont la mère était souvent avec lui à la remise des récompenses a huit nominations.

Outre Winehouse et Kanye West,  les autres prétendants pour l'album de l'année sont Foo Fighters' "Echoes, Silence, Patience et Grace," Vince Gill's "These Days", et Herbie Hancock's "River: Joni Les Lettres".

Pour le disque de l'année, "Rehab" de Winehouse est en compétition avec Beyonce «Irreplaceable», Rihanna "Umbrella", "The Pretender" par les Foo Fighters et Justin Timberlake's "What Goes Around ...".

Parmi la diffusion de spectacles programmés, on annonce des shows avec Beyonce et Tina Turner; Rihanna avec The Time, Aretha Franklin, Josh Groban, Alicia Keys avec John Mayer et Carrie Underwood.

La cérémonie de cette année marque le 50ème anniversaire de la Grammys et la rumeur d'une participation et d'un retour de Michael Jackson. Or la grève des scénaristes d'Holywood avait menacé de perturber la télédiffusion mais un accord intermédiaire a été finalement conclu  (d'après AP).

LOS ANGELES - Amy Winehouse et Kanye West, qui pointaient en tête des nominations aux Grammy Awards, ont décroché certaines des premières récompenses dimanche soir lors de la 50e cérémonie de remise des trophées à Los Angeles.

Kanye West, cité à huit reprises, a reçu trois trophées avant le début de la diffusion télévisée, dans les catégories meilleure interprétation rap solo pour "Stronger", meilleure chanson rap pour "Good Life" et meilleure interprétation rap d'un duo ou d'un groupe pour sa collaboration avec Common sur "Southside". Au cours de la soirée, il devait rendre un hommage en chanson à sa mère et manager Donda West, décédée l'an dernier des suites d'une opération de chirurgie esthétique.

La chanteuse britannique Amy Winehouse, en lice pour six Grammies, a elle été distinguée deux avant la diffusion de la cérémonie sur le petit écran, notamment dans la catégorie meilleur album vocal pop pour "Back to Black". Elle devait se produire par liaison satellite depuis la Grande-Bretagne, où elle a été admise dans un centre de désintoxication pour abus présumé de substances prohibées.

Bruce Springsteen a lui obtenu trois Grammys en début de soirée, dont celui récompensant la meilleure chanson rock pour "Radio Nowhere".

Parmi les premiers lauréats, on comptait également les White Stripes, Justin Timberlake et Mary J. Blige, respectivement distingués à deux reprises, ainsi que Carrie Underwood, the Foo Fighters, Herbie Hancock, et même le candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre, le sénateur noir de l'Illinois Barack Obama dans la catégorie meilleur album de "spoken word" pour la version audio de son ouvrage "The Audacity Of Hope: Thoughts On Reclaiming The American Dream."

En cette année marquée par le 50e anniversaire des Grammy Awards -décernés dans 110 catégories-, Alicia Keys est venue souligner le demi-siècle des trophées en chantant au piano "Learnin' the Blues", alors qu'était diffusée une vidéo en noir et blanc du crooner de légende Frank Sinatra.

Lire la suite Grammy Awards

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM