24-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Funérailles de l'abbé Pierre à Notre-Dame de Paris Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-01-2007

Les funérailles de l'abbé Pierre ont été célébrées vendredi 26 Janvier 2007 en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Les funérailles de l'abbé Pierre ont été célébrées vendredi en la cathédrale Notre-Dame de Paris, en présence du président Jacques Chirac, des membres du gouvernement et de nombreux compagnons d'Emmaüs.

Visiblement ému, le chef de l'Etat, qui avait décidé qu'un hommage national serait vendredi rendu au fondateur d'Emmaüs, avait pris place dans un fauteuil à part à droite de l'autel, à côté duquel était installé un portrait de l'abbé Pierre sur un chevalet.

Le cercueil de l'abbé Pierre a été applaudi par la foule sur le parvis de la cathédrale, où deux écrans géants permettent de suivre la cérémonie, ainsi qu'à son entrée dans l'édifice.

Posé devant l'autel à même le sol, le cercueil a été recouvert de la pèlerine du défenseur des mal-logés et d'un coussin portant sa médaille de la Légion d'honneur. Une aube et une étole a ensuite été posée également sur le cercueil de l'abbé.

La messe qui a duré plus de deux heures était présidée par Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris. L'homélie était prononcé par le cardinal-archevêque de Lyon Philippe Barbarin. "Merci l'abbé Pierre de nous avoir donné un tel exemple", a-t-il dit.

"Où trouvait-il son énergie, ce prêtre à la santé fragile, constamment malade depuis son enfance? La prière, la conversation quotidienne avec Jésus étaient le secret du dynamisme intrépide de l'abbé Pierre", a rappelé le cardinal Barbarin.

Mgr Barbarin a souligné que l'abbé Pierre "attendait la mort dans la paix et avec une grande foi. On peut dire qu'il la désirait". "A la fin du 'Je vous salue Marie', il préférait dire 'Sainte-Marie, mère de Dieu, priez pour nous pauvres pêcheurs, maintenant et à l'heure de la Rencontre", au lieu de "notre mort", a-t-il dit.

Le mot d'adieu a été dit par le cardinal Jean-Pierre Ricard, président de la conférence des évêques de France. Les présidents d'Emmaüs France, Martin Hirsch, et d'Emmaüs International, Renzo Fior avaient prononcé le mot d'accueil avant le rite de la lumière avec quatre compagnons.

Un millier de places avaient été réservées dans la cathédrale aux compagnons d'Emmaüs qui ont participé à plusieurs reprises à la cérémonie.

Les membres du gouvernement et plusieurs personnalités, politiques, religieux, ou artistes comme les acteurs Lambert Wilson qui avait incarné l'abbé Pierre au cinéma ou Jean Reno, assistaient aux funérailles.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, était présent: l'abbé Pierre était un "ami de l'humanité, un ami de tous, un ami de toutes les religions", a-t-il confié avant la cérémonie. "Je tenais à manifester l'élan de solidarité, l'élan de peine, l'élan de regret, l'élan d'admiration, pour un tel homme", a-t-il ajouté soulignant que c'était une "grande perte".

Jack Lang, ancien ministre PS, a expliqué que le fondateur d'Emmaüs "manque déjà" aux Français. C'était "un personnage unique en ce qu'il avait réussi à créer une sorte d'alchimie, de symbiose entre toutes les familles de pensée". C'est un homme qui a exprimé "avec force cette volonté d'insurrection contre les injustices et le sort réservé à une partie des êtres humains".

Au pied de la cathédrale, sur le parvis, étaient déposées plusieurs gerbes de fleurs au nom de communautés d'Emmaüs (Grenoble, Saint-Omer, Magny-Cours, Ardennes...). Des barrières métalliques, derrière lesquelles se pressent des centaines de personnes, sont installées sur le parvis devant la cathédrale. Avant le début de la cérémonie, des forces de l'ordre ouvraient ces barrières et laissaient entrer au compte-gouttes des anonymes afin qu'ils puissent assister dans la cathédrale à la cérémonie.

"Il y a 80 personnes à prendre, pas plus", lançait un membre des forces de l'ordre vers 10h15 à l'adresse des gens qui poussaient derrière les barrières. "Cessez de pousser, vous allez vous blesser". Nombre dans la foule déploraient le fait de ne pouvoir rentrer; Parmi elles, Jean, 73 ans, de la communauté Emmaüs de Tours, présent sur place depuis 8h30, "je connaissais l'abbé Pierre personnellement bien, disait-il, c'était un prophète".

Plus chanceux, Ralph Falck, un couvreur de 42 ans venu de Montfermeil, a pu entrer dans la cathédrale. Pour lui, le fondateur d'Emmaüs était "le plus grand". Après s'être rendu devant le cercueil de l'abbé Pierre à la chapelle de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, il lui semblait "indispensable" d'être présent à cette messe de funérailles.

Le fondateur d'Emmaüs devait être inhumé dans l'après-midi dans l'après-midi à Esteville en Seine-Maritime.

source : AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM