23-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Fin du Zawinul Syndicate Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
11-09-2007

Le jazzman Joe Zawinul est décédé en Autriche à l'age de 75 ans.

Décès de Joe Zawinul à l'âge de 75 ans 

Il était l'un des pères du jazz fusion. Le clavier autrichien Joe Zawinul, fondateur du mythique groupe Weather Report et acolyte de Miles Davis période "Electric Jazz", est décédé mardi matin à Vienne (Autriche). Il avait eu 75 ans le 7 juillet dernier.

Zawinul s'est éteint à la clinique Wilhelmina de Vienne, où il avait été admis au mois d'août, a annoncé une porte-parole de l'établissement. Il est mort des suites d'une forme rare de cancer de la peau, a précisé son agent Risa Zincke, cité par l'agence Austria Press.

Reconnaissable au petit bonnet de laine constamment vissé sur sa tête, Joe Zawinul -né Josef à Vienne en 1932- avait obtenu ses titres de gloire pour son travail au clavier sur les albums "In a Silent Way" et "Bitches Brew" de Miles Davis.

Véritable inspirateur et force du mouvement baptisé "Electric Jazz", il avait fondé en 1970 Weather Report avec le saxophoniste Wayne Shorter. De cette formation de virtuoses à géométrie variable, à laquelle collaborera notamment le bassiste Jaco Pastorius, sortiront 17 albums, dont certains aujourd'hui cultes tels que "Black Market", "I Sing the Body Electric" et "Heavy Weather", sur lequel figure le standard "Birdland".

Après la séparation du groupe, il avait créé le Zawinul Syndicate en 1987, avec lequel il avait encore tourné en Europe au printemps, à l'occasion du vingtième anniversaire du groupe. Il était d'ailleurs prévu à l'affiche du festival "Jazz à la Villette" à Paris, mais son concert du 6 septembre avait été annulé en raison de son état de santé.

Défricheur de tendances et pianiste éclectique, Joe Zawinul avait introduit le piano électrique et le synthétiseur dans l'univers du jazz et menait en parallèle une carrière classique. Il avait ainsi écrit son "Stories of the Danube" en 1993 et collaboré avec le pianiste classique de renom Friedrich Gulda. Egalement producteur et arrangeur, il avait travaillé sur l'album "Amen" de Salif Keita en 1991.

Acclamé par ses pairs, il avait obtenu pas moins de 28 fois le titre de "meilleur clavier" décerné chaque année par le magazine "Down Beat". Docteur honoraire de la célèbre Berklee School of Music de Boston -où il avait obtenu une bourse à son arrivée aux Etats-Unis en 1959- Joe Zawinul avait reçu en janvier 2002 le premier "International Jazz Award", décerné par l'Organisation internationale des festival de jazz et l'Association internationale des éducateurs de jazz.

Avant Miles Davis et ses projets plus personnels, il avait débuté sa carrière par une collaboration avec le trompettiste Maynard Ferguson à son arrivée aux Etats-Unis. Vinrent ensuite Dinah Washington et, à partir de 1961, le saxophoniste alto Cannonball Adderley avec qui il écrira plusieurs tubes dont "Mercy, Mercy, Mercy", numéro un du classement pop du Billboard américain en 1967.

Le président autrichien Heinz Fischer a salué mardi un "ambassadeur de la musique" qui "restera inoubliable pour nous tous", alors que le chancelier Alfred Gusenbauer évoquait un musicien jamais "aveuglé par les apparences". "Il vivra toujours", a de son côté déclaré son fils, Erich. AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM