25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
En Martinique, c'est la rentrée... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
02-09-2009

Pour la rentrée scolaire du 3 Septembre en Martinique, le point sur cette nouvelle période d'après vacances dominées par la tournée du groupe martiniquais La Perfecta.

C'est la rentrée en Martinique  

Météo : sale temps en Martinique

Princess Erika, tempête tropicale, concerne les îles du Nord mais la Martinique est en proie à de violents orages avec des rafales de vent. 

Santé : la grippe A encore loin

L'épidémie de grippe A ne concerne pas encore le territoire et ne perturbe pas la rentrée des classes en Martinique.

Musique : les 30 ans de Kassav

Quelques belles sorties de disques pendant les vacances à signaler : Saël (dancehall, reggae), Soumia (zouk) et les 30 ans de Kassav seront célébrés à l'Atrium de Fort-de-France mi septembre.

Média : ATV ATVra pas

La chaîne de TV ATV est toujours en sursis, le tribunal de commerce devrait se prononcer bientôt sur sa liquidation judiciaire ou sa continuation au bon plaisir du groupe Monplaisir. Bientôt aussi reprise de la série Rosa Salvaje.

Social : hausse du super-carburant 

La secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Marie-Luce Penchard, a annoncé mercredi matin à Fort-de-France une hausse du prix du carburant, gelé depuis six mois, réveillant la colère des syndicats, quelques mois après les longues grèves qui ont paralysé la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane jusqu'en mars dernier.

Cette décision réjouit en revanche les pompistes, qui menaient campagne depuis mai dernier. La hausse sera d'environ 12 centimes d'euros par litre, soit le super 95 à quelque 1,2 euro au lieu de 1,08 actuellement (1,5 en Guyane) et le gazole à environ 0.96 euros au lieu de 0,84 (0.89 en Guadeloupe et 1,05 en Guyane) aujourd'hui.

"Il n'y a pas eu de discussions, pas de négociations", s'est étonné Roger Aribo, membre du secrétariat général de l'UGTM (Union Générale des Travailleurs Martiniquais), en rejoignant la marche de protestation organisée par plusieurs centaines de personnes, qui réclamaient des salaires plus élevés et des prix plus bas.

Marie-Luce Penchard impute cette hausse à l'augmentation du prix du baril, passé d'environ 40 dollars en février dernier, à quelque 70 dollars en cette rentrée. Elle a voulu rassurer les habitants, précisant qu'aucune autre hausse de prix n'était prévue en raison de la crise économique et déclarant: "C'est un juste prix et un juste équilibre pour protéger les consommateurs et les emplois".

Elle a rejoint peu après la Guadeloupe, pour y faire la même annonce, qui concerne aussi la Guyane française. 'source : AP).

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM