22-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Elections US : John McCain devant dans le New Hampshire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
08-01-2008

D'après les résultats partiels de la primaire républicaine dans le New Hampshire des élections US, c'est le sénateur John McCain qui devancerait les autres candidats républicains.

Le sénateur John Mc Cain serait arrivé devant Mitt Romney d'après les premières estimations dans la primaire républicaine dans le New Hampshire des élections US. Le vainqueur de la primaire des Républicains dans l'Iowa, Mike Huckabee n'arriverait qu'en troisième position. Concernant les démocrates, les observateurs s'attendaient à une avance de Barack Obama, sénateur  de l'Illinois, sur Hillary Clinton, sénateur de New York et ex-femme du président Bill Clinton.

Les dernières primaires (Californie et New York) seront décisives pour la désignation des candidats nominés à l'élection présidentielle de la fédération américaine.

Chez les démocrates, les résultats semblaient plus serrés entre Hillary Rodham Clinton et Barack Obama, alors même que les sondages donnaient le sénateur de l'Illinois largement favori avant le scrutin.

Après le décompte de 13% des bulletins de vote, l'ancienne First Lady arrivait ainsi en tête avec 40% des suffrages contre 35% à Obama. L'ancien sénateur de Caroline du Nord John Edwards prenait la troisième position.

John McCain a profité du vote des électeurs indépendants pour devancer Mitt Romney, qui espérait se relancer dans la course à l'investiture après sa deuxième place dans les caucus de l'Iowa. L'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee, vainqueur dans l'Iowa, a terminé en troisième position.

"Nous avons montré à la population de ce pays à quoi ressemble un véritable come-back", a déclaré à l'Associated Press John McCain, dont la candidature avait semblé finie cet été après l'implosion de son équipe de campagne.

"Nous allons continuer au Michigan et en Caroline du Sud (prochaines primaires) et remporter la nomination", a-t-il ajouté.

----


Ted Stanger : “Obama perdra contre n’importe quel républicain”


Le plus français des journalistes américains suit avec intérêt le début de la course à la Maison-Blanche. Comme tous les quatre ans, le décalage entre la vision française et la réalité américaine continue de l’amuser.

FRANCESOIR. Y a-t-il, comme en 2004, un décalage entre la réalité américaine et le regard des médias français ?
TED STANGER.
Les journalistes français ont une vision très française des Etats-Unis. Il y a une Amérique que vous aimez et que vous voulez encourager. Alors vous parlez de New York et de San Francisco mais vous oubliez qu’entre les deux, il y a une Amérique profonde, très attachée aux valeurs morales. Il ne faut donc pas parler uniquement des démocrates. Les républicains sont là, ils ont leur chance. Mieux, ils bénéficient d’un énorme avantage par rapport à leurs adversaires : ils sont organisés.

Les candidats parlent beaucoup de changement. Est-ce que ces élections seront, comme celle de 2007 en France, celles de la rupture ?
C’est un terme que les candidats utilisent beaucoup, comme Sarkozy au printemps dernier, mais à mon avis, la convergence s’arrête là. Autant le mot « changement » peut avoir un sens en France, autant il est vide aux Etats-Unis pour la simple et bonne raison qu’un président ne peut pas imposer seul des changements. Il doit composer avec le Congrès, qui n’est pas, contrairement à l’Assemblée nationale, un simple organe de validation.

Quels sont vos favoris pour accéder à la Maison-Blanche ?
Le vote final se fait en fonction du caractère du candidat. Les gens se fichent des programmes qui, de toute façon, ne sont pas appliqués. Mais ils votent pour la personne qui leur semble la plus sympathique, celle qu’ils voudraient voir dans leur salon. De ce point de vue, John Edwards et Mike Huckabee sont les mieux placés.

Et Barack Obama ?
Obama sera peut-être désigné par les démocrates mais je ne le vois pas remporter les présidentielles. Il est métis et il aura beaucoup de mal à gagner dans les Etats du Sud. Même si les Etats-Unis ne sont plus un pays raciste, je crois qu’il y a encore une certaine réticence à voir un Noir à la Maison-Blanche. Obama perdra contre n’importe quel républicain.

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM