17-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Elections en Haïti : fraude électorale au 2ème tour Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
30-03-2011

Le deuxième tour des élections en Haïti (présidentielle et législative) est entaché de 14% de fraude électorale d'après le CEP.

PORT-AU-PRINCE - Quatorze pour cent des procès-verbaux constatant les résultats du deuxième tour des élections législatives et présidentielle en Haïti du 20 mars sont frauduleux, a annoncé mercredi le Conseil électoral provisoire (CEP).

Concernant le seul scrutin présidentiel, quelque 1.518 procès-verbaux envoyés par les différents centres de vote ont été "jugés visiblement frauduleux" et mis à l'écart, en attendant une décision du tribunal électoral à leur sujet, a indiqué un responsable du CEP, Widmack Matador, lors d'une conférence de presse à Port-au-Prince.

Interrogé pour savoir si le taux de fraude pouvait remettre en question le 2e tour des élections, il n'a pas répondu.

Le premier tour de la présidentielle, le 28 novembre, avait été entaché par des violences et des irrégularités. Le second tour opposait le 20 mars le chanteur populaire Michel Martelly, 50 ans, à l'ancienne Première dame Mirlande Manigat, 70 ans.

"Le travail effectué au centre de tabulation" ou les procès-verbaux sont collectés et examinés "est très rigoureux et prend du temps car le Conseil électoral haïtien tient compte des critères de vérification recommandés par une mission technique de l'OEA", a assuré à l'AFP Colin Granderson chef de la mission d'observation électorale de l'Organisation des Etats Américains et de la CARICOM.

Plusieurs observateurs étrangers "surveillent les nouvelles procédures mises en place pour le traitement des procès-verbaux et l'application des critères de vérification des documents pour garantir l'intégrité et la transparence du processus de la tabulation", a poursuivi M. Granderson.

La Mission d'observation électorale s'est d'autre part dit préoccupée par un certain nombre de déclarations émanant des équipes de campagne des candidats présidentiels et législatifs et faisant état de leur victoire.

"Les annonces prématurées de victoire sont nuisibles à l'ordre public et au bon déroulement du processus électoral", lit-on dans un communiqué de la mission.

Le CEP avait annoncé mardi le report au 4 avril des résultats provisoires du second tour pour cause de "fraudes et d'irrégularités". Dans le calendrier électoral, la publication des résultats préliminaires était prévue pour le 31 mars et les résultats définitifs pour le 16 avril. (source : AFP)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM