19-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Dengue en Martinique toujours la honte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
25-08-2010

Un nouveau cas porte à une quinzaine le nombre de décès imputés à l'épidémie de dengue en Martinique et en Guadeloupe. Quelques fausses réactions de personnalités martiniquaises sur la catastrophe sanitaire.

Dengue Martinique

Une petite fille qui avait été conduite chez le docteur, puis aux urgences du centre hospitalier universitaire (CHU) de la Martinique, puis renvoyée au domicile de ses parents, a succombé au virus de la dengue.

La cause du décès la dengue, confirmée par autopsie, les services médicaux auraient-ils pu enrayer le développement du virus  et aider le système immunitaire de l'enfant à résister ? La famille de l'enfant a porté plainte mais cela n'absout guère les citoyens aux comportement peu soigneux de l'environnement qui ont permis une telle prolifération du vecteur principal de la dengue : le moustique Aedes Aegypti.

Les médias ont été alertés, avec l'ampleur prise par l'épidémie, sur les décharches sauvages, ramassis d'immondices, pneus usés abandonnées en rase campagne, où la stagnation de l'eau sont des foyers très virulents de prolifération de larves de moustiques, provoquant  l'infestation du voisinage. A tel point que la Mairie du François a dû passer outre ses simples attributions pour nettoyer une décharge dans la nature et au bord de la route qui avait été filmée et diffusée à la télévision par RFO.

Papa ! Oui ? Il y a un moustique dans ma chambre. Voilà la honte dans laquelle s'est fourré le paternel de la Martinique, appelant aux pouvoirs sanitaires et publics, l'armée, les hélicoptères, les scanners du CHU, de la maison de la mère et de l'enfant, pour les aider à résoudre cette facheuse épidémie dépassant la supériorité technologique médicale de la Perle des Caraïbes. Sans jetter l'opprobre sur les indélicats éleveurs de moustiques en Martinique, on se contente de recueillir les réactions de quelques personnalités publiques imaginaires :

- Serge Letchimur, porte-parole du MAAAP (Mission Against Aedes Aegypti Power) : La constitution française doit être modifiée pour tenir compte de nos intérêts malpropres. Nous avons appelé cette nouvelle lutte : la troisième voirie.

- Raphaël Confond, homme de lettres : Je vous l'avais bien dit ! une bande de criminels malpropres et irresponsables.

- Alfred Héroïne, retraité : Moi les paniers que je portais étaient percés. Donc je ne vois pas comment l'eau aurait pu y stagner  ? et constituer un foyer de développement pour la dengue ? CQFD.

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM