Menu Content/Inhalt
Culture : Vauban, Fort Desaix de la Martinique concerné ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
21-01-2007

La France a annoncé que l'oeuvre de Vauban sera proposée à l'Unesco pour inscription dans la liste du patrimoine mondial, au détriment de l’œuvre de Le Corbusier. Cette décision est liée au tricentenaire de la mort de l'ingénieur militaire de Louis XIV qui sera célébré en 2007, auquel on doit notamment en Martinique le site majeur du Fort Desaix, édifié selon ses règles.

Fort-Saint-Louis
Fort Saint-Louis

Renommé Fort Saint-Louis sous la Restauration, le Fort Royal, construit par les esclaves,  garde depuis la fin du XVIIème siècle la baie exceptionnelle de Fort-de-France.

Construit de 1768 à 1772, le Fort Desaix, ancien Fort Bourbon, a été conçu par l'ingénieur militaire Rochemore selon les règles de Vauban et est considéré comme la clef de voûte de la souveraineté française dans les Amériques.

Fort Desaix - Tranchée Lebeuf
Fort Desaix - Tranchée Lebeuf

Un historique détaillé sur les fortifications de la Martinique, une analyse géostratégique du site du Fort Desaix, des cartes, des documents, et des clichés photographiques édifiants ont été recueillis sur ce monument du patrimoine martiniquais, moins bien connu que le Fort Saint-Louis, deuxième fortification de la Martinique (après Fort Saint-Pierre, détruit en partie par l'éruption de la Montagne Pelée).

Le ministère français de la Culture présent en Martinique (la DRAC) n'a pas dévoilé sa participation aux manifestations commémoratives prévues en 2007 pour Vauban. Cela aurait été une occasion privilégiée de présenter une partie monumentale de l'histoire de notre île, qui compte avec le Fort Desaix comme pièce maîtresse, car premier fort intérieur de la Martinique, le dispositif de fortifications militaires le plus achevé de la Caraïbe, qui a notamment permis aux Français de résister à la puissance navale hégémonique de l'Angleterre coloniale, et d'abriter la moitié du trésor de la Banque de France, convoité par les Nazis, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

A travers un dossier diffusé tout au long de l'année, l'Assemblée Martinique compte pallier, si elle s'avérait, une éventuelle carence dans l'information des Martiniquais sur les propres trésors que la Martinique abrite, et dont font partie le Fort Desaix, le Fort Saint Louis et l'ilet Ramiers, et le Fort Tartenson. 

Crédits photos : Mans.

  

 
< Précédent   Suivant >

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous