Menu Content/Inhalt
Accueil
Cristiano Ronaldo Real 3-0 Galatasaray en Ligue des Champions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
03-04-2013

Cristiano Ronaldo. Les Merengues du Real Madrid se sont imposés 3 à 0 face au Galatasaray en quart aller de Ligue des Champions.

Cristiano Ronaldo

Le Real Madrid a justifié son rang face à Galatasaray. Dans leur antre de Bernabeu, les Madrilènes ont pris une option décisive sur une qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions.

Les Champions d'Espagne se sont imposés 3-0 pour se mettre à l'abri de toute mauvaise surprise avant le match retour à Istanbul. Face à un adversaire bien trop vulnérable dans sa surface, ils ont passé l'épaule grâce à des réussites de Ronaldo (9e), Benzema (29e) et Higuain (73e). Sous la régie d'un Özil qui a toujours pour son entraîneur une bonne longueur d'avance sur Modric et Kaka, le Real a pratiquement joué au chat et à la souris avec les Turcs qui ont semblé un peu écrasés par le poids de l'événement.

Comme le FC Barcelone la veille au Parc des Princes, le Real Madrid a su témoigner d'un réalisme extrême en première période: deux occasions, deux buts. Deux buts favorisés, il est vrai, par la passivité d'Eboué. Le latéral ivoirien n'a vraiment pas eu le beau rôle sur les réussites de Ronaldo et de Benzema. A la 9e minute, il laissait filer le Portugais dans son dos sur une ouverture d'Özil. A la 29e, il était cette fois trop court sur un centre d'Essien qui offrait à Benzema la possibilité de marquer à nouveau dans un grand match.

Cristiano Ronaldo Real Madrid Galatasaray 

Sûr de sa force, le Real ne forçait pas son talent à la reprise. Les Madrilènes laissaient volontiers venir les Turcs pour mieux les piéger en rupture. Sneijder sorti à la pause sans doute pour insuffisance de performance et Drogba trop juste physiquement, le péril auquel le Real faisait face n'était pas immense. Très généreux, Galatsaray avait toutefois le mérite de toujours y croire. En revenant à la marque, les Turcs auraient pu nourrir un véritable espoir pour le match retour de mardi.

Conscient du manque de "peps" de son équipe lors de cette seconde période, José Mourinho lançait Higuain pour Benzema à la 65e. L'Argentin ne tardait pas à frapper. A la 73e, il surgissait sur un coup-franc de Xabi Alonso pour battre Muslera de la tête. (Source : Sport Information)

 
< Précédent   Suivant >

Archives

Beauté Fat Kiné Diouf dans Vogue Nederland

Le top model Kiné Diouf dans une couverture historique, celle de Vogue Nederland.

 

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Utilisateurs Connectés