25-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Commémoration de l'abolition de l'esclavage : MM. Chirac et Sarkozy côte à côte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09-05-2007

Le président sortant Jacques Chirac et son successeur Nicolas Sarkozy assisteront jeudi 10 Mai côte à côte à la deuxième cérémonie de commémoration de l'esclavage et de son abolition.

Commémoration esclavage 10 Mai
Mémorial de l'Anse Caffard (Martinique)
 

10 Mai  : MM. Chirac et Sarkozy côte à côte jeudi pour commémorer l'abolition de l'esclavage 


Le président sortant Jacques Chirac et son successeur Nicolas Sarkozy assisteront jeudi côte à côte à la deuxième cérémonie de commémoration de l'esclavage et de son abolition.

Le président élu fera sa première apparition publique après son élection à 11h30 dans les jardins du Luxembourg, selon son entourage. Jacques Chirac a insisté pour qu'il soit présent à cette inauguration d'une oeuvre du sculpteur Fabrice Hyber.

Nicolas Sarkozy, après avoir pourtant stigmatisé pendant toute la campagne "la mode de la repentance qui exprime la détestation de la France et de son histoire", n'a pu refuser.

Il s'agira en revanche d'une des dernières apparitions publiques du chef de l'Etat avant la passation de pouvoirs prévue mercredi prochain. A la veille de la cérémonie, M. Chirac a estimé que "l'honneur de la France, c'est d'être à la pointe de ce combat" contre l'esclavage.

"L'esclavage, ce n'est pas uniquement une tragédie du passé. Encore aujourd'hui, la traite des êtres humains fait des centaines de milliers de victimes dans le monde", a-t-il souligné mercredi lors du conseil des ministres. Ses propos étaient rapportés par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.

"Depuis l'origine, la République est incompatible avec l'esclavage", avait-il estimé le 30 janvier 2006 en annonçant l'instauration du 10 mai comme journée de commémoration. Cette date correspond à l'adoption définitive par le Parlement de la loi Taubira reconnaissant la traite et l'esclavage comme un crime contre l'humanité.

A l'occasion de cette journée commémorative, dont la première édition a eu lieu l'an dernier, un monument créé par Fabrice Hyber, "Le cri, l'écrit", sera inauguré par le président de la République. Il s'agit d'une sculpture en bronze polychrome de 3,70 mètres de hauteur, représentant trois anneaux soudés.

"L'honneur de la France, c'est d'être à la pointe de ce combat" contre l'esclavage, a souligné mercredi Jacques Chirac à la veille de la journée commémorative de l'esclavage.

"L'esclavage, ce n'est pas uniquement une tragédie du passé. Encore aujourd'hui, la traite des êtres humains fait des centaines de milliers de victimes dans le monde", a-t-il souligné lors du Conseil des ministres. Ses propos étaient rapportés par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.

"Plus que jamais, nous devons nous mobiliser contre cette infamie", a ajouté Jacques Chirac, en rappelant que "notre pays est le premier à avoir reconnu que l'esclavage est un crime contre l'humanité".

Le dernier Conseil des ministres a examiné mercredi un projet de loi autorisant la ratification de la convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains. Jacques Chirac doit présider jeudi matin, en présence de son successeur Nicolas Sarkozy, l'inauguration d'une oeuvre de Fabrice Hyber au jardin du Luxembourg.

Source : AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM