29-09-2020
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 528
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 
 
 

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Claude Ribbe devient président du Collectif Dom Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-11-2006

Le conseil d’administration du Collectif des Antillais Guyanais Réunionnais et Mahorais (Collectif DOM) a choisi Claude Ribbe comme nouveau président.

Le conseil d’administration du Collectif des Antillais Guyanais Réunionnais et Mahorais a procédé, conformément à ses statuts, à une réorganisation structurelle et a désigné, samedi 25 novembre, Monsieur Claude RIBBE, jusqu’à présent vice-président et responsable de la commission Culture du Collectif, au poste de président en remplacement de Madame Juliette Jean-Baptiste, qui assurait l’intérim depuis le départ de Monsieur Patrick Karam, aujourd’hui président d’honneur.

Des défis majeurs attendent l’Outre-mer, notamment en termes d’image et de représentativité  en regard des échéances à venir. Sous l’impulsion de Monsieur Patrick KARAM, fondateur du Collectif qu’il a présidé durant ces quatre dernières années, des avancées concrètes ont pu être obtenues par une action constante, un «lobbying » efficace. Le positionnement acquis par notre association en fait aujourd’hui un interlocuteur nécessaire et partenaire essentiel. C’est dans cet
esprit que le Collectifdom a convenu, de manière collégiale, de déterminer la meilleure configuration possible pour atteindre ces objectifs tout en maintenant le cap et la ligne qui ont toujours fait sa force. Un consensus s’est donc dégagé autour de la personne de Claude RIBBE, notamment en raison de ses qualités et de son investissement dans les actions significatives de notre association.

Claude RIBBE, 52 ans, d’origine guadeloupéenne par son père, est écrivain. Historien et philosophe, défenseur de la mémoire des  esclaves, il s’est en particulier attaché à tirer de l’oubli  de prestigieux Antillais : notamment le chevalier de Saint-George ou le Général Dumas. En 2004 il avait incité Bartabas à rendre hommage à Saint-George dans le cadre prestigieux de Versailles. Cinquante mille spectateurs avaient pu applaudir le livret écrit par Claude Ribbe et mis en scène par le créateur du théâtre équestre Zingaro.

Agrégé de philosophie et ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm, où il a été le disciple de Louis Althusser et de Jacques Derrida, Claude RIBBE a occupé plusieurs postes dans des cabinets ministériels avant de se consacrer à l’écriture. Auteur engagé, il a prononcé une allocution remarquée au Sénat le 30 novembre 2002, à l’occasion du transfert des cendres d’Alexandre DUMAS, l’auteur des Trois Mousquetaires, au Panthéon. Le 10 novembre 2005, il a été nommé membre de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme, chargée de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, en qualité d'historien et de personnalité qualifiée dans le domaine des droits de l'homme par le premier ministre Dominique de Villepin.
Claude RIBBE a pris part à de nombreuses victoires majeures du Collectifdom aux côtés de Patrick KARAM dont il fut l’un des plus proches collaborateurs. On se souvient en particulier de son dernier livre, Le crime de Napoléon, par lequel il eut le courage de rappeler des points d’histoire particulièrement douloureux pour l’Outre mer et, hélas, trop longtemps occultés. Sa sortie, le 1er décembre 2005, fut accompagnée d’une mémorable manifestation du Collectifdom devant les Invalides, avec un écho qui dépassa largement nos frontières.

Claude RIBBE, qui préside par ailleurs l’association des amis du général Dumas, a obtenu depuis, de haute lutte, que la Nation rende un hommage légitime à celui qui fut le créateur des chasseurs alpins, le premier général noir de l’armée française et le commandant en chef de l’armée des Alpes.

Le court intérim assuré par Madame Juliette Jean-BaptistE en qualité de présidente en remplacement de Patrick KARAM, devait permettre à Claude RIBBE de se placer dans les meilleures dispositions pour s’installer à la présidence de notre association.


Fait à Paris, le 25 novembre 2006


Pour le conseil d’administration du Collectif des Antillais Guyanais Réunionnais et Mahorais

Charles DAGNET
Secrétaire général

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2020 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM