20-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Baisse des prix en Martinique (BCba) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-04-2009

Une baisse des prix est effective en Martinique suite à la grève générale de Février contre la vie chère.

Baisse des Prix en Martinique 

La baisse des produits de première nécessité est entrée en vigueur dans les grandes surfaces, baisse  de 20% signalée par une étiquette BCBa ou une affiche. Certains hypermarchés affichent également un double étiquetage "avant" et "après". Bien que les consommateurs enregistrent une baisse, ils avouent une certaine déception. De plus les rayons concernés ne sont pas bien approvisionnés, des ruptures de stock (de l'ordre de 10 % des références concernées) ont même été signalées dès la semaine dernière.

Cette baisse de 20% a été obtenue après une discussion âpre entre le mouvement syndical du collectif du 5 Février 2009 et la grande distribution qui se sont mis d'accord sur plusieurs centaines de références.

Sauf en Nouvelle Calédonie et en Polynésie Française, où l'Etat a transféré aux autorités locales des collectivités locales la compétence de réglementation des prix, la règlementation des prix a été supprimée en France en 1986, et avec le départ progressif en retraite des dernier contrôleurs, aucun contrôle des autorités n'empêchait plus la hausse galopante des prix. Il y a une semaine, le parlement français a adopté le premier article du projet de loi de développement économique des outre-mer autorisant l'Etat à réglementer le prix de vente au public de produits ou de familles de produits de première nécessité. Ce contrôle a été remis au goût du jour suite à un amendement déposé par les sénateurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion. Un décret en Conseil d'Etat après la consultation de l'Autorité de la concurrence, sera cependant nécessaire. Par ailleurs, le Conseil Régional de Guadeloupe M. Victorin Lurel a obtenu une validation du parlement pour les 25 euros que le conseil régional versera pendant un an pour les bas salaires en Guadeloupe. Des états généraux de l'outre-mer sont également prévus dès la semaine prochaine (22 Avril) à la demande du président français.

Les informations concernant la mise en application de l'accord de baisse des prix en Martinique et son contrôle sont rassemblées sur le site :

www.bcba.fr  

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM