24-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Avion disparu Air France AF-447 : les autorités pessimistes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
01-06-2009

Les autorités restaient pessimistes et le mystère entourant la disparition de l'avion Airbus 330 d'Air France AF447 Rio-Paris Charles de Gaulle transportant 228 personnes n'était pas encore levé lundi soir en début de soirée.

Avion disparu Airbus Air France AF447 : Air France et les autorités restent pessimistes 

Les autorités ne cachent pas leur pessimisme quant à retrouver des survivants. Alors que le PDG d'Air France a annoncé que la zone où l'avion Airbus Air France AF447 a disparu avait été localisée, Air France et les autorités françaises s'attendaient au pire lundi en début de soirée, après la disparition dans la matinée au-dessus de l'Atlantique d'un Airbus A330-200 reliant Rio de Janeiro à  Paris avec 228 personnes à  bord, par "fortes turbulences" orageuses. "Les perspectives de retrouver des survivants sont très faibles", a avoué le président Nicolas Sarkozy lors d'une visite à  la cellule de crise mise en place à  l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Même pessimisme chez Air France. "Nous sommes sans doute face à  une catastrophe aérienne", a reconnu pour sa part Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France-KLM. Dès la fin d'après-midi, la compagnie nationale a adressé "ses sincères condoléances" aux familles et aux proches des passagers et membres d'équipage qui se trouvaient à  bord du vol AF447.

Air France disait mettre "tout en oeuvre pour soutenir les famille set les proches". Une assistance psychologique a été mise en place au terminal 2 de l'aéroport de Roissy-CDG ainsi qu'à  l'aéroport international Tom Jobim de Rio de Janeiro.

Dans les heures qui ont suivi la disparition, un avion patrouilleur maritime a décollé d'une base militaire de Dakar pour tenter de repérer l'avion disparu. Ce Bréguet-Atlantique devait être rejoint dès mardi par deux autres appareils de recherche de l'armée française et, dans les prochains jours, par un bâtiment de la Marine nationale. De son côté, le Brésil a déployé sept avions et trois bateaux. L'A330-200, parti de Rio à  19h03 locales (22h03 GMT), aurait dû atterrir lundi à  11h10 (9h10 GMT) sur l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle. L'appareil transportait 216 passagers -dont une "majorité" de Brésiliens et une quarantaine de Français, selon Nicolas Sarkozy- ainsi que 12 membres d'équipage.

Après quatre heures de vol, l'avion a traversé "une zone orageuse avec fortes turbulences", avant qu'un message automatique ne soit reçu peu après 2h GMT "indiquant une panne de circuit électrique", selon Air France. La compagnie n'excluait pas que l'appareil ait pu être frappé par la foudre, sans attribuer la disparition de l'avion à  ce phénomène. Certains spécialistes aéronautiques ont émis des doutes sur la capacité pour la foudre de provoquer la chute directe d'un tel appareil.

d'après AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM