24-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Athlétisme Mondiaux Osaka : Tyson Gay victorieux au 100 m Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-08-2007

Les mondiaux d'athlétisme d'Osaka ont vu la victoire au 100 m de Tyson Gay, Naman Keita éliminé et Christine Arron qualifiée en demie-finales du 100 m.

Tyson Gay remporte le spint 

Tyson Gay est devenu le nouveau roi du sprint dimanche, après avoir remporté haut la main le 100 mètres des championnats du monde d'athlétisme à Osaka.

L'Américain, meilleur performeur mondial de la saison, a dominé en 9.85 secondes le recordman du monde Asafa Powell. Le Jamaïquain, à la peine au sortir des starting-blocks, a fini seulement troisième en 9.96 derrière Derrick Atkins, deuxième en 9.91 pour les Bahamas.

La journée a encore été marquée par le troisième titre consécutif à l'heptathlon de la Suédoise Carolina Kluft et le triplé de l'Equatorien Jefferson Perez dans le 20 km marche.

Alors que Christine Arron victorieuse de son quart de finale en 11.17 est toujours en course pour le titre féminin du 100 mètres dont la finale aura lieu lundi, chez les hommes le verdict est tombé en faveur de Tyson Gay, vainqueur par KO de Powell.

"J'ai commis une grosse erreur au départ, j'ai failli trébucher, et j'ai perdu le rythme de la course", a déclaré Powell, détenteur du record du monde en 9.77.

Célèbre pour ses départs canon, Powell n'a jamais pu décrocher Gay, qui s'est montré irrésistible dès la mi-course.

"Après 60 mètres, j'ai compris que je pouvais le devancer et ça a marché", a déclaré Gay. "Je suis resté relax et j'ai pu donner ma pleine vitesse en dépit d'un mauvais départ".

L'Américain a reconnu qu'il était sous pression le matin, ses 9.84 cette saison en faisant l'homme le plus rapide de la planète en 2007.

Mais un coup de fil longue distance de son entraîneur Lance Brauman qui fini de purger une peine de prison pour détournement de fonds, a calmé ses nerfs.

"Il m'a appelé vers 11h. Il m'a dit qu'en se levant il avait acquis la certitude que j'allais être champion du monde", a révélé Gay. Un autre appel, celui de sa maman Daisy Gay Lowe, a achevé de le rassurer.

Après son exploit survenu sous la pleine lune et le regard de l'empereur du Japon Akihito, l'impératrice Michiko et 40.000 spectateurs, Gay s'est détendu avant de se fixer un nouvel objectif.

"Je vais me concentrer sur le 200 mètres", a déclaré l'Américain de 25 ans qui pourra aussi briguer une médaille dans le relais 4x100.

Powell a promis sa revanche lors des JO de Pékin dans un an.

"L'an prochain, je l'aurai. Mais pour l'instant je suis déçu", a déclaré le Jamaïquain.

En l'absence d'Eunice Barber qui se consacre à la longueur à Osaka, Carolina Kluft a brillamment remporté l'heptathlon pour la troisième fois consécutivement. Invaincue depuis cinq ans, elle a battu le record d'Europe en inscrivant 7.032 points, soit 25 de plus que la marque établie il y a 18 ans par la Russe Nikitina Larisa. Elle a devancé l'Ukrainienne Lyudmila Blonska et la Britannique Kelly Sotherton. La Suédoise de 24 ans est devenue la meilleure athlète de tous les temps dans la discipline derrière l'Américaine Jackie Joyner-Kersee.

Toujours chez les femmes, la Néo-Zélandaise Valerie Vili s'est adjugée l'or au lancer du poids, avec un engin envoyé à 20,54 mètres.

Chez les hommes, Jefferson Perez, champion olympique en 1996, a décroché à 33 ans son quatrième titre majeur, après avoir avalé le 20 km marche en une heure 22 minutes 20 secondes. Il a devancé l'Espagnol Francisco Javier Fernandez et le Tunisien Hatem Ghoula, arrivés dans le même temps de 1:22.40. Fernandez, d'abord disqualifié pour avoir vu ses deux pieds décollés du sol lors du sprint final, a finalement obtenu la médaille d'argent après examen de la course par le jury d'appel.

En athlétisme, le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres. Dans le 400 mètres haies, le tenant du titre Bershawn Jackson largement en tête de sa demi-finale, a trébuché sur la dernière haie, perdu l'équilibre et... le ticket pour la finale. Felix Sanchez, le champion olympique de la République dominicaine, sera le grand favori de cette finale mardi.

Ce 400 mètres haies a vu l'élimination du Français Naman Keita, seulement quatrième de sa demi-finale en 49.16.

(AP)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM